Vie chretienne Cosmos Arts Engin de recherches Plan du site

Samizdat

Un avion de la Seconde Guerre mondiale a été trouvé
sous 300 pieds de glace du Groenland.*







David F. Coppedge - 28 août 2018 - Creation Evolution Headlines

Combien de temps faut-il pour ensevelir un avion sous des centaines de pieds de glace? Disons 76 ans.

Un deuxième membre de l'escadron perdu a été localisé sous la glace du Groenland à l'aide d'un radar à pénétration de sol. Le premier P-38 baptisé "Glacier Girl" a été découvert en 1992 à une profondeur similaire, provoquant l’émerveillement à l’époque qu'il soit si profond sous la glace. Après récupération, il a finalement été remis en état de vol.

Des centaines d’aéronefs américains ont emprunté cette route pendant la Seconde Guerre mondiale dans le cadre de l'opération Bolero, qui a livré des avions de guerre, des pilotes, du matériel et des fournitures pour l'invasion alliée de l'Europe occupée par les nazis.

P-38 perdu au Groenlande
Crédit: US Army

Maintenant, un communiqué de Live Science, indique qu'un deuxième P-38 a été localisé, et d’autres attendent d'être trouvés. Les drones facilitent la recherche.

L'homme d'affaires californien, Jim Salazar, a déclaré à Live Science que le 4 juillet, le P-38 avait été retrouvé sous plus de 300 pieds (91 mètres) de glace à l'aide d’une antenne radar intégrée à un drone aérien de transport lourd. Le drone scannait une partie du glacier où des indices de l'avion enterré ont été détectés en 2011.

L'"Escadron Perdu", composé de six P-38 et de deux bombardiers B-2, a survolé cette partie du Groenland en 1942 mais a été surpris par le mauvais temps et a dû atterrir sur la glace. Bien que les survivants aient pu demander de l'aide par radio, le mauvais temps et des accidents d’aéronefs de recherche et de sauvetage ont empêché une partie de l’équipage de revenir vivant, écrit Tom Metcalfe.

L'avion enseveli se trouvait dans une région éloignée rendue dangereuse par des crevasses de glace cachées, des tempêtes soudaines et des ours polaires affamés. "C'est une région très froide et un endroit inhospitalier," a déclaré Salazar.

Metcalfe n'explique pas comment l'avion a été enseveli si rapidement. Une sonde thermique capable de faire fondre la glace était nécessaire pour atteindre l'appareil. Le responsable de la recherche, Jim Salazar, qui dirige une entreprise de machinerie à Pasadena, en Californie, prévoit d’extraire l'appareil de la glace l'été prochain, principalement avec ses propres fonds.

Comment Metcalfe peut-il ignorer la question évidente? Les gens qui lisent ceci voudraient savoir comment un avion de la Seconde Guerre mondiale a été enseveli à 300 pieds de profondeur dans la glace en seulement 76 ans. Creation Magazine a rendu compte de la découverte du premier P-38, affirmant que la découverte remet en cause les idées préconçues de lenteur et de progressivité. Carl Wieland raconte l'histoire des atterrissages en catastrophe et note que, dans les années 1980, les chercheurs s'attendaient à ce les trouver posés au sommet de la glace dans un état impeccable dans le gel profond du Groenland.

Dans les années qui suivirent, quelques personnes se sont souvenues du légendaire Escadron Perdu de 1942, mais ce n'est qu'en 1980 que quelqu'un eu l'idée de monter une mission de sauvetage. Le vendeur d'avions américain, Patrick Epps, dit à son ami, l'architecte Richard Taylor, que les avions seraient remis à neuf. "Tout ce que nous aurons à faire, sera de balayer la neige de leurs ailes, et de remplir leurs réservoirs d'essence, de démarrer les avions et de les faire décoller vers l’Ouest. C’est tout."

À leur grande surprise, les chercheurs ont trouvé le premier bombardier en 1988, non pas à la surface, mais sous 250 pieds de glace (76m). La sépulture profonde s'était formée en à peine 50 ans. Le bombardier avait été écrasé par la glace profonde. Ce n'est qu'en 1992 que le P-38 "Glacier Girl", plus robuste, a été retrouvé. Tous les avions étaient dans la même position, note Wieland, mais avaient été déplacés horizontalement à 3 milles à l'intérieur du glacier.

Wieland répond aux critiques qui disent qu'une expérience scolaire commune montre qu'une grille métallique peut couler à travers un bloc de glace. Il dit que cela ne se produit qu'à la température ambiante, pas dans un congélateur. De plus, si les avions avaient coulé, ils se seraient retrouvés dans une position verticale l'avant vers le sol, mais ils ont été trouvés en position horizontale. L'appareil n'a donc pas coulé, mais a été recouvert par de la neige accumulée qui s'est compactée en plus de 300 pieds de glace en à peine quelques décennies. Qu'est-ce que cela signifie pour les méthodes de datation? Les "millions d’années" sont balancés avec tant de désinvolture, dit Wieland, que les gens en viennent à supposer que tout dans la nature exige des âges longs. Ce cas démontre que l'hypothèse doit être remise en question.

Les évolutionnistes et autres adeptes des âges longs disent souvent que "le présent est la clé du passé". Dans ce cas, la carotte de glace de 3 000 mètres de long [extrait par le Greenland Ice Core Project (GRIP) en 1990–1992] ne représenterait que 2 000 ans d’accumulation. Permettant bien sûr la compression des couches inférieures, (ce qui est également compensé par les conséquences inévitables d'un Déluge mondial, à savoir des précipitations et des chutes de neige beaucoup plus importantes pendant quelques siècles), il y a assez de temps pendant les 4000 ans ou plus depuis l'époque de Noé pour que les quantités de glace existantes puissent s'accumuler - même dans les conditions généralement non catastrophiques d'aujourd'hui.

Wieland énumère d'autres cas surprenants de changement rapide aux phénomènes de date connue, comme le drapeau et le traîneau laissés en 1911 par Amundsen au pôle Sud, qui ont été trouvés sous 40 pieds (12 mètres) de glace. Des changements peuvent survenir rapidement si les conditions sont correctes. Dans certains cas, l'hypothèse des millions d'années devient en réalité une partie du problème, et non une partie de la solution. Si 300 pieds de glace peuvent s'accumuler en seulement 76 ans, que deviennent les millions d'années?

Lockheed P-38 Lightning




* Traduction française: Fabrice Bect.