Vie chretienne Cosmos Arts plan Plan du site

Samizdat


Agent de conservation pour bois pas cher.

 

Le fabuleux gadget aux pommes


Paul Gosselin (2015)

Sur mon terrain, j'ai une clôture dont la plupart des poteaux sont plantés dans le ciment (ce qui les garde droit et les empêche de pourrir), mais dans certains cas, soit le ciment s'est fissuré ou n'a jamais été coulé pour dépasser le niveau du sol. Dans ce cas, ces poteaux sont sujets à pourrir lorsqu'ils viennent en contact direct avec le sol. Dernièrement, je pensais que ce serait une bonne idée d'obtenir du créosote, car il s'agit d'un traitement pour le bois contre la pourriture qui a fait ses preuves, car on voit encore des poteaux de téléphone traités au créosote et qui ont été installés il y a 50 ans et restent toujours solides.

Je vais donc faire un tour à ma quincaillerie local pour chercher du créosote, mais n'en trouvant pas, je vais voir le commis qui me dit «Ça fait des années qu'on n'en garde plus...» Ouais, c'est bien notre Québec éco-paranoïaque. Il faut donc remplacer un produit qui a fait ses preuves par un autre, supposément «écologique», qui en général n'a que 30% de l’efficacité du produit original (mais pas moins cher)... Pour les quincailleries cette situation est payante, car cela fait plus de stock qui roule...

Emmerdé, j'ai appelé mon père, un vieux cultivateur de 84 ans, et je lui demande s’il avait une idée où je pourrais trouver du créosote. Il me dit que non, mais m'a proposé ce truc intéressant. Il a dit que je pourrais obtenir à peu près le même résultat (gratuitement !) avec l'huile de moteur usé, c'est-à-dire l'huile qui reste après un changement d'huile. Eh oui, de l'huile à moteur usé.

Eh bien, j'ai commencé à appliquer cette huile sur les poteaux de clôture dans ma cour et une fois appliquée ça ressemble assez au créosote et le bois sec absorbe facilement cette huile. Après 2-3 jours, toute l'huile a été absorbée par le bois. Hier je traitais certains poteaux de soutènement sous mon patio et je m'attendais à une odeur huileuse désagréable, mais j'ai à peine remarqué quoi que ce soit. Trouvez-vous un vieux pinceau pour appliquer cette huile. Notez que c'est assez liquide. On se salit facilement.

Une chose à garder à l'esprit c’est que le bois ainsi traité doit bien sûr être tenu à l'écart de toute flamme. Une fois allumé, je pense que ce bois brûlera comme une bougie et sera très difficile à éteindre. Vous ne voulez donc pas utiliser ce bois là où des imbéciles peuvent jouer avec des allumettes. D'autre part, si vous avez à installer des poteaux de bois dans le sol, je suggère auparavant de mettre la partie inférieure du poteau sec dans un seau et versez l'huile de moteur pour une nuit. Le lendemain matin le poteau devra en avoir absorbé la quasi-totalité. Ensuite sortez le poteau et appliquez l'huile sur toute autre surface du poteau qui plus tard sera enfoncé dans le sol. Laissez le poteau dans une espace un peu à l'écart pour finir d'absorber l'huile pendant quelques jours. Ce processus est un peu salissant (huile de moteur est TRES liquide), alors vaut mieux faire cela à l'écart d'une entrée de maison. Pour appliquer l'huile sur le bois, j'ai utilisé un vieux pinceau de 1 pouce (3cm) que j'étais sur le point de jeter. Si vous vous devez traiter beaucoup de bois, un pinceau de 3 pouces (9cm) serait une bonne idée. On peut nettoyer ensuite le pinceau comme pour la peinture à l'huile normale.

D'autre part, après avoir appliqué de l'huile à une pièce de bois, par la suite vous ne serez pas en mesure de la peinturer... Toute peinture appliqué par dessus verraient sa couleur altérer... Aussi, ce ne serait probablement pas une bonne idée de revêtir une table de pique-nique ou un banc de parc avec de l'huile de moteur usé, car cela pourra prendre plus d'un an avant de pouvoir s'y asseoir sans se salir...

J'avais pensé que ce truc pouvait avoir des applications dans les pays du Tiers-Monde et que cela puisse être une source de préservatif pour bois gratuit ou pas cher, en particulier là où il n'est pas possible d'utiliser du ciment et que l'on ne peut éviter l'utilisation du bois. Ayant filé cette découverte "brillante et extraordinaire" à un copain faisant la traduction de la Bible en Afrique, dans sa réponse il s'est (gentiment) moqué de moi:

"En Afrique, rien de physique se perd. De ce fait, l'huile de moteur usé est un produit très prisé et est largement utilisée dans le but que vous avez décrit. Je fais moi-même mes changements d'huile sur mon véhicule en Zambie et je garde toujours l'huile pour traiter le bois.
Cependant, malgré cela, l'huile de moteur usé ne fait qu'ajouter un peu de temps pour la vie d'un poteau de clôture, même si je le trempe pendant des mois. Les termites sont très féroces dans la plupart des pays sud-sahariens et au Congo on rencontre des guêpes qui forent des trous même dans le bois traité à l'huile et transforment mes fermes de toit en poussière..."

Ouff... Bien content de ne pas avoir de tels insectes ici au Québec (où la majorité de nos maisons sont en bois)... Mais revenons à ce truc d'utiliser de l'huile de moteur usé comme préservatif pour bois. Même s'il ne s'avère pas aussi performant que le bon vieux créosote sur les poteaux de téléphone (qui était appliqué sous pression...), je me doute que l'huile de moteur usé (appliqué une seule fois) sera tout de même 2-3 fois plus performante que le préservatif pour bois standard (avec zinc).

Ouais je sais que cette suggestion fera grimper dans les rideaux les éco-fanatiques pour qui l'utilisation d'un produit pétrolier est de l'hérésie et n'est pas "bon pour l'environnement". Mais il ne faut pas se leurrer, le fait d'étiqueter un produit par le terme "écolo" n'est pas une garantie à toute épreuve. Si on n'utilise PAS un produit tel que l'huile de moteur usé comme préservatif pour bois alors il FAUT éviter la pensée magique et prendre le temps de calculer le coût environnemental des produits "approuvés". Qu'en est-il du coût environnemental pour transporterl'huile à moter usé (on brûle de l'essence après tout...) et celui des autres produits utilisés pour recycler l'huile de moteur usé. Et le préservatif à bois vert, au zinc, quel est le coût environnemental pour sa production et son utilisation??

Je vous laisse à cette réflexion...

 

Le fabuleux gadget aux pommes