Plan Cosmos Arts Engin de recherches Plan du site

Samizdat

Comment éviter de choisir un narcissique
charmant et trompeur comme conjoint.*






09/08/2018 WINTERY KNIGHT

Stabilité du mariage en fonction du nombre de partenaires sexuels (Teachman et al. JAMF, août 2010)

Pour le plaisir, j'ai décidé de publier le premier brouillon de 2000 mots que je transmets normalement à mes 6 éditeurs féminins, parce que parfois, il est amusant de laisser les gens savoir ce que je pense *vraiment* avant que mes rédacteurs ne m'obligent à le rendre bien meilleur et plus persuasif. Nous avons reçu un commentaire hier qui, selon moi, valait une réponse.

Commençons par le commentaire:

Mon mari était un narcissique. Il a couché avec des femmes partout dans le comté et n'a jamais travaillé une seule journée de notre mariage. De plus, il n'arrivait pas à se décider pour savoir s'il était hétéro ou gay. Après que mon fils ait finalement quitté la maison, j'ai demandé le divorce. J'aurais souhaité le faire plus tôt. Maintenant, il prétend être né de nouveau et veut que nous restions ensemble. Quand faut-il dire que ça suffit?

Nous ne savons pas si cette femme était chrétienne, chaste, et si l'homme qu'elle avait choisi était chrétien ou chaste. Tout ce que nous savons, c'est que l'homme qu'elle a choisi était suffisamment attirant pour trouver facilement d'autres femmes qui accepteraient d'avoir des relations sexuelles avec lui en dépit du fait qu'il était marié. Quoi qu'il ait été, c'est quelque chose qui amène les femmes qui ne sont pas mariées avec lui à avoir des rapports sexuels avec lui. C'est avec lui que la femme divorcée a choisi de se marier. Son "charme" n'était pas dû à son caractère moral ou à sa profonde connaissance de la théologie chrétienne et de l'apologétique.

Ma première réponse à cela a été d’examiner la responsabilité de la personne qui avait choisi le mauvais mari. Après tout, pensais-je, tous ceux qui prennent une décision aussi grave que le mariage sont obligés de poser des questions sérieuses au sujet de celui/celle avec qui ils se marient.

Mais quand j'ai dit cela, j'ai reçu des réponses de femmes qui disaient qu'elles n'étaient pas responsables de leur mauvais choix d'hommes, et qu'elles étaient une victime innocente de ses pouvoirs magiques.

Je cite Lee:

Souvent, les gens ne montrent pas leurs pires qualités avant que la relation ne soit fermement établie, et cela commence à se manifester lentement. Ce n'est pas toujours aussi évident qu'une femme choisissant stupidement un mari, qui ne convient pas, qui a agi de manière inappropriée dès le départ. Je veux dire, ouais, parfois, c'est évident dès le début et la femme est juste stupide/aveugle/brisée/ou autre. Mais nous devrions faire attention de ne pas supposer, et de ne pas porter de jugements sévères en raison de notre ignorance.

Si les dangers comme l'infidélité ne sont pas "évidents", ce n'est pas la faute de la femme si elle ne l'a pas détecté. Apparemment, la femme n'a aucun moyen de le détecter si ce n'est pas évident, elle n'est donc pas responsable.

Et Marie:

Les narcissiques sont doués pour séduire et persuader les gens qu'ils sont vraiment formidables. Et ils sont capables de convaincre les autres que leurs craintes sont des craintes irrationnelles. Malheureusement, il y a beaucoup de gens comme ça. Je ne dis pas que les gens (hommes ET femmes, soit dit en passant!) ne choisissent pas simplement bêtement, pour de mauvaises raisons, comme le "sex-appeal" et l'excitation. Mais les narcissiques sont une tout autre paire de manches. Une fois leur proie saisie, ils peuvent avoir une personnalité complètement différente.

Bref, si une mauvaise personne est "douée pour la séduction", sa victime n'a aucun moyen de l'évaluer avec précision. Fondamentalement, décider qui épouser est juste une activité où vous parlez, et décidez de ce que vous ressentez à propos du discours de cette personne. Si la personne est charmante, alors elle vous fait vous ressentir des émotions positives, et il est raisonnable de l'épouser. Beaucoup de femmes expriment cela comme "Je veux un homme qui est sûr de lui". On ne m'a jamais expliqué comment la "confiance en soi" est une preuve que l'homme a une capacité de la maîtrise de soi et de fidélité et l’a démontré dans le passé.

Et Sara:

Probablement parce que les narcissiques peuvent être très charmants au début et convainquent facilement les gens.

[…] Ce que j'essayais de dire et ce que l'article soulignait est que le pouvoir des narcissiques est qu'ils peuvent jeter une sorte de sort aux gens, en particulier aux femmes. Ils sont tellement habiles et charmants que le bon sens devient inopérant. Ils ne pensent pas à vérifier toutes ces choses qui semblent évidentes, car ils sont tellement fascinés.

Tout ce qui est nécessaire pour détecter un charmant narcissique c'est le "bon sens". Son aptitude à assumer les rôles de mari et de père devrait être "évidente" à partir de ce qu'il dit et de la manière dont il la fait se sentir.

Alors, jetons un coup d’œil à quelques conseils pour éviter ces charmants narcissiques qui peuvent vous convaincre de les épouser avec leurs mots et les sentiments qu'ils suscitent.


Comment éviter d'épouser un charmant narcissique qui vous trompera

Voici quelques conseils pour éviter d'épouser un narcissique charmant.

1. Évaluez une personne sur la base de critères objectives plutôt que sur la manière dont elle/il vous fait vous sentir avec ses mots.

Il y a beaucoup de mensonges provenant d’artistes, d’acteurs, de célébrités, etc. dans cette culture séculière de gauche qui disent essentiellement que le mariage ne signifie rien d’autre que d’exalter votre ego et vos émotions. Si vous vous préparez au mariage en regardant des films réalisés par des pédophiles de Hollywood, en écoutant de la musique de musiciens aux mœurs légères, et en lisant des fictions écrites par des célibataires divorcées, alors vous ne saurez jamais détecter un narcissique charmant. Le mariage est une entreprise pratique, avec des rôles distincts à jouer pour les maris et les épouses, quel que soit le ressenti de l'un ou l'autre conjoint. Vous devez comprendre et évaluer les comportements attendus des maris et des femmes dans un mariage, puis chercher des preuves que la personne que vous souhaitez épouser peut adopter ces comportements.

Par exemple, si on se préoccupe de la fidélité, alors la personne doit être capable de faire preuve de chasteté et de maîtrise de soi pendant les fréquentations, et produire des références d'ancienn/es petites amies/petits amis, et parler de chasteté et de maîtrise de soi  en utilisant des sources de recherche pour expliquer le lien entre les relations sexuelles avant le mariage et l'instabilité conjugale. Si vous choisissez avec vos sentiments, et que vous n'avez pas analysé les rôles du mariage et les capacités du partenaire, vous courrez à la catastrophe.

Juste pour info, lorsque j'ai dit cela à certaines femmes pro-irresponsabilité, et dépourvues de jugement que je connais, leur réponse a été de rire à l'idée de demander si les anciens partenaires étaient chastes et maîtres d'eux-mêmes. Et c'est ce qui explique pourquoi les gens sont surpris par le charmant discours des narcissiques. Les personnes orientées vers les sentiments se moquent de l'idée de faire une évaluation, préférant se fier à leurs sentiments. L'absence de choix judicieux est due en grande partie au fait que les gens ne comprennent pas le fonctionnement du monde, pour ensuite fabriquer une rationalisation dans un jargon pseudo-psychologique des raisons pour lesquelles ils ont échoué [dans le mariage].

Lorsque vous embauchez quelqu'un, vous faites un entretien d'embauche, vous vérifiez ses compétences, vous contactez ses références, vous faites un test de dépistage de drogues, une vérification du crédit, du casier judiciaire. Et vous avez d'autres personnes qualifiées qui assistent aux entrevues et aux tests, afin de s'assurer que la personne peut réellement faire le travail pour lequel elle est interviewée. L'évaluation du mariage doit inclure tout ce que l'entretien au travail comprend au minimum. Le mariage est au moins aussi compliqué que le choix d'embaucher quelqu'un pour un emploi. Si vous ne faites pas le strict minimum pour évaluer leurs études, leur carrière et leurs finances, vous vous vouez à l'échec.


2. Apprenez ce qu'il faut pour rendre la morale rationnelle, puis déterminez si votre candidat est capable d'être moral

Parce que le mariage comporte beaucoup d’obligations morales, il vous incombe de vous documenter sérieusement sur les questions morales. Vous devriez vous-même avoir développé une vision du monde (à travers l'étude et le débat) qui fonde rationnellement les exigences minimales des valeurs et devoirs moraux: 1) libre arbitre, 2) conscience, 3) valeurs morales objectives, 4) obligations morales objectives, 5) un juge divin , 6) la vie après la mort. Pourquoi? Parce que faire ce qu'il faut n’est pas quelque chose que vous avez toujours envie de faire. Lorsque faire ce qu'il faut va à l'encontre de vos sentiments, vous devrez avoir une raison d'agir contre votre propre intérêt. Et cette raison va être parce que le monde dans lequel on vit est le genre d'endroit où la morale est réelle et indépendante de vos sentiments, où vous êtes un agent moral libre et où il y a un juge divin et une vie après la mort.

Au centre de l'aptitude à fonder rationnellement la morale, il y a la capacité de savoir que Dieu est rationnel et de défendre son existence en utilisant des preuves objectives et des arguments logiques. Si vous ne savez pas si Dieu existe sur le fondement de la logique et des preuves, comment évaluerez-vous si quelqu'un d'autre le sait? Si vous ne pouvez pas rationnellement faire le bon choix quand cela va à l'encontre de vos intérêts, alors vous ne pourrez pas savoir comment poser des questions et enquêter afin de décider si quelqu'un d'autre est moral ou non. Se marier à quelqu'un qui ne croit pas en un législateur moral et un juge moral après la mort est aussi prudent que d'aller dans une décharge municipale pour manger tous ses repas à partir de ce que vous pouvez y trouver.

Dans le cas spécifique de la fidélité, il est important de se rappeler que certaines personnes ont des objectifs et une compréhension de la façon dont les mauvais choix en ce moment rendront ces objectifs plus difficiles à obtenir. Il est facile de dire que vous voulez que votre conjoint soit fidèle. Mais ce qu'il faut vraiment, c'est mesurer ce qu'il met en pratique dans la vie et s'il comprend comment l'infidélité affecterait ces plans. Si vous ne pouvez pas voir dans ses décisions passées qu'il [ou elle] SAIT que 1) le mariage et la famille sont suffisamment importants pour se sacrifier et 2) qu'il [ou elle] comprend et applique la recherche qui montre quelles décisions aident à rendre le mariage durable (par exemple, pas de sexe avant le mariage), alors, il [ou elle] n'a pas vraiment les objectifs et les informations que vous recherchez chez un partenaire de mariage.


Conclusion

Je dois terminer ce post avec la réaction de mon amie Lindsay, qui est l'une de mes conseillères fiables. Elle a répondu à Lee et Mary ci-dessus avec ceci:

Il existe des moyens d'éviter d'épouser un narcissique, un toxicomane, un agresseur ou un autre mauvais homme. Cependant, la plupart des femmes ne savent pas comment évaluer les hommes, car personne ne leur a jamais dit quoi surveiller ou si elles devaient se concentrer sur les traits de caractère à long terme et ne pas ignorer les indices de danger. Elles ont été activement encouragées à suivre leurs cœurs et endoctrinées dans cette optique depuis leur enfance. Cela ne signifie pas qu'elles sont sans reproche, mais elles ont également été abandonnées par leur famille, leurs amis et la société dans son ensemble. Les femmes ont besoin des yeux de la famille et des amis sur les hommes qu'elles fréquentent pour les aider à voir les problèmes qu'elles pourraient ne pas reconnaître et les avertir. Mais trop souvent, la famille et les amis sont trop mal à l'aise pour dire quelque chose et pensent qu'ils sont censés rester en retrait. Notre société s'est effondrée et les femmes n'ont pas les protections dont elles ont besoin.[1]

Lindsay a probablement le mariage le meilleur et le plus réussi de tous ceux que je connais. Elle a fait tout ce que je dis aux jeunes femmes. Plusieurs diplômes STEM[2], pas de dettes, des années d'expérience dans le secteur privé, elle a épousé un vierge et elle-même était vierge et âgée de 23 à 27 ans, et elle est maintenant une mère qui fait l’école à domicile de ses 3 enfants. Elle est parfaite, et elle a fait une évaluation parfaite de son mari parfait Doug. Doug avait énormément fait en démontrant par des actions et des réalisations qu'il avait le caractère et les compétences nécessaires pour être un excellent mari et père. Quiconque l'évaluait au-delà du niveau superficiel de la parole et des sentiments et de la "confiance" aurait trouvé une mine d’or de capacités maritale et paternelle. Ces capacités sont maintenant visibles dans leur mariage.

Note: en toute vérité, c'est quelque chose que les hommes font encore plus que les femmes. Les hommes choisissent entièrement sur l'apparence, ils se souillent avec le manque de chasteté comme si cela n'avait aucun effet sur leur capacité à évaluer correctement une femme, ils ne lisent presque rien sur le féminisme et le divorce, puis ils pleurent et se plaignent quand la mauvaise femme qu'ils ont épousé les ruine dans les tribunaux de divorce. Ma recommandation aux hommes est qu'ils consacrent plus de temps à l'éducation, à la carrière, aux finances, à la morale et au christianisme, et qu'ils passent moins de temps à se saouler, à regarder des sports et à avoir des rapports sexuels avant le mariage. Trouvez-vous de bons conseillers et commencez tôt à évaluer les jeunes femmes pour les rôles d'épouse et de mère. Si elles ne se sont pas préparées pour le mariage comme Lindsay, oubliez-les vite et passez à la candidate suivante.



Notes

[1] - [Note du webmestre] Et en ce qui concerne ce commentaire de Lindsay, ce qui brouille les cartes est que trop souvent les femmes ont tendance à être obsédées par l'obtention rapide de l'attention des hommes (flattant ainsi leur estime de soi). Dans les faits, trop de femmes chrétiennes voient clairement les lacunes de l'homme qui les courtise, mais se mentent à elles-mêmes en pensant que la baguette magique de leur sexe féminin transformera ce loup païen et sexy en un homme chrétien solide et moral. Eh oui, c'est le récit de la Belle et la Bête... Des conneries tout ça. Les Écritures disent à TOUS les chrétiens de ne pas se mettre sous le joug avec un incroyant. Cela implique que c'est donc une responsabilité à laquelle les femmes chrétiennes doivent également faire face et devront répondre au Jour du Jugement. C'est pour cette raison que je n'endosse pas le commentaire de Lindsay selon lequel les femmes ont été laissées pour compte «par leurs familles, leurs amis et la société dans son ensemble»... Cela continue de jouer la carte « les femmes sont toutes des victimes»... Ce qui implique fondamentalement que les femmes ne sont que des enfants et on ne peut en aucun cas les rappeler leurs responsabilités. C’est là qu’aboutit ce petit jeu.

[2] - [Note du webmestre] Sciences, Technology, Engineering/génie, Mathematics/mathématiques


* Traduction française: Fabrice Bect.