Vie chretienne Comos Plan Engin de recherches Plan du site

Samizdat

Un moment de vérité
pour les églises évangéliques du Québec.

 



Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment. (1Cor. 1: 10)



Paul Gosselin (21/12/2021)



Marque de la Bête? - si un covidiste peut supporter un peu d'humour?
Allo,

Voilà un Noël au Québec où il faut réfléchir à des choses TRES sérieuses...

Je suppose que la majorité de mes lecteurs québécois sont conscients que le premier ministre du Québec François Legault a annoncé qu'à à partir de dimanche le 26 décembre toutes les églises du Québec devront participer à mettre en place un régime d'apartheid sanitaire, c'est-à-dire en excluant de leurs assemblées les personnes non-vaccinés. Je pense qu'il faut comprendre que le gouvernement exige une chose TRES grave. Sans doute plusieurs églises vont faire la promotion d'une politique d'obéissance aveugle à l'État sans réfléchir aux conséquences. Ça va nécessairement conduire à une PROFONDE division dans les églises du Québec, c'est-à-dire l'exclusion des non-vaccinés.

On est donc rentré dans un régime d'apartheid au Québec, avec des citoyens de première classe (vaccinés) qui peuvent aller où ils veulent (tant que 2 doses ou 3 doses ou 4 doses ou... suffit) et des citoyens de 2nd classe qui deviennent des parias et des lépreux, mais qui continuent de payer leur 100% de taxes...

Il faut le rappeler, mais la Charte des droits et libertés de la personne du Québec précise (partie pertinente en gras)

1. Tout être humain a droit à la vie, ainsi qu'à la sûreté, à l'intégrité et à la liberté de sa personne. Il possède également la personnalité juridique.
1975, c. 6, a. 1; 1982, c. 61, a. 1.
2. Tout être humain dont la vie est en péril a droit au secours.
Toute personne doit porter secours à celui dont la vie est en péril, personnellement ou en obtenant du secours, en lui apportant l'aide physique nécessaire et immédiate, à moins d'un risque pour elle ou pour les tiers ou d'un autre motif raisonnable.
1975, c. 6, a. 2.
3. Toute personne est titulaire des libertés fondamentales telles la liberté de conscience, la liberté de religion, la liberté d'opinion, la liberté d'expression, la liberté de réunion pacifique et la liberté d'association.

Il est manifeste que le décret récent de Legault viole le point 3 de la charte des droits du Québec. Cela mérite des accusations criminelles.

D'autre part, dans son point de presse du 7 décembre, Legault a signalé que, pour l'époque des Fêtes, les rassemblements de 20 personnes seront permis, mais ils veulent que ça se passe entre vaccinés!! Ouais, Legault veut semer la paranoïa et la bisbille, autant dans les églises que dans les familles.

Réfléchissons un moment, car si le gouvernement du Québec applique de telles directives, d'abord cela équivaut un aveu ouvert de la part du gouvernement que le vaccin n'est PAS efficace, sinon pourquoi les VACCINÉS auraient à craindre les non-vaccinés ??? Totalement hallucinant ces incohérences... Ça expose que le motif réel n'est rien d'autre que de semer la division dans la population et de faire des non-vaccinés les ennemis tandis que l'Ennemi véritable du peuple est l'État, qui n'a cessé de violer ses droits (d'abord subtilement, mais maintenant de plus en plus brutalement) depuis que le vaccin anti-Covid a été proposé... Et tandis qu'on voit la montée d'une classe dirigeante aux propensions néo-totalitaires, quelle coïncidence de voir en parallèle, une remontée de l'antisémitisme. Eh oui, les totalitaires ont toujours besoin de boucs émissaires pour détourner les yeux de la population de leur comportement...

Depuis que la vaccination anti-Covid a commencé, on a vu une succession de violations dégueulasses du principe de consentement éclairé. En clair, le consentement éclairé EXIGE le droit de refuser. Mais là on voit des gens qui se font vacciner, non pas parce qu'ils sont convaincus de l'utilité du vaccin, mais uniquement parce qu'ils veulent aller au resto, ils veulent aller au cinéma, voyager, etc... Les gens ont donc plié sous les plus petites pressions de chantage. Mais depuis, le chantage est plus dur, et le choix proposé est le vaccin ou pas de boulot, pas de chèque de paie. Et, donc à chaque étape on punit un peu plus ceux qui osent résister au chantage. Dans mon milieu de travail, ce genre de chantage est apparu, bien qu'il n'y a pas (pour le moment) de date butoir pour l'exécution de la menace...

Je pense que j'aime mieux faire affaire avec un Hells Angel ou un sbire de la Mafia qui me menace de me casser une jambe si je ne paie pas pour ses services de protection plutôt que de traiter avec un technocrate hypocrite qui affirme se préoccuper de ma santé ou de la santé de la communauté tout en me privant de ma liberté ou de moyens de mettre du pain et du beurre sur la table. Le Hells Angel, qui ne prétend pas avoir de grands objectifs altruistes, me semble malgré tout plus honnête dans ses affirmations... Le Hells Angel qui menace de me casser une jambe si je ne paie pas pour la "protection" me semble donc plus honnête que Legault, Dubé ou Arruda...

Ouais, je sais, certaines églises vont regarder UNIQUEMENT la question de santé, se fermer les yeux sur TOUT le reste et emboiter le pas en disant: "Notre église prend position en faveur de la Santé publique."

Ce qui revient à dire que le leadership évangélique québécois prône une obéissance aveugle à l'État peu importe ce qu'il exige. Mais touchant les cultes et les assemblées, il faut se rappeler une chose que le Seigneur a dit: "Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu."

Il ne faut donc PAS rendre à César ce qui est à Dieu... Il faut donc affirmer haut et fort que rendre à César ce qui est à Dieu est un compromis inacceptable. Il faut se rappeler que lorsqu'à maintes reprises Pharaon a voulu dicter à Moise les termes du culte à rendre à Dieu (Exode chaps 8-10), Moise à refusé net à chaque fois. C'est maintenant est le moment pour le leadership évangélique québécois d'avoir le courage de dire clairement NON à François Legault. Dieu saura nous délivrer de sa main, sinon considérez le planB (de Schadrac, Méschac et Abed-Nego).

Les Écritures sont claires qu'il ne doit pas y avoir de discrimination dans les Églises.

Ro 2:11, Car devant Dieu il n'y a point d'acception de personnes.

Mes frères, que votre foi en notre glorieux Seigneur Jésus-Christ soit exempte de toute acception de personnes. Supposez, en effet, qu'il entre dans votre assemblée un homme avec un anneau d'or et un habit magnifique, et qu'il y entre aussi un pauvre misérablement vêtu; si, tournant vos regards vers celui qui porte l'habit magnifique, vous lui dites: Toi, assieds-toi ici à cette place d'honneur! et si vous dites au pauvre: Toi, tiens-toi là debout! ou bien: Assieds-toi au-dessous de mon marchepied! ne faites-vous pas en vous-mêmes une distinction, et ne jugez-vous pas sous l'inspiration de pensées mauvaises? Ecoutez, mes frères bien-aimés: Dieu n'a-t-il pas choisi les pauvres aux yeux du monde, pour qu'ils soient riches en la foi, et héritiers du royaume qu'il a promis à ceux qui l'aiment? Et vous, vous avilissez le pauvre! Ne sont-ce pas les riches qui vous oppriment, et qui vous traînent devant les tribunaux? Ne sont-ce pas eux qui outragent le beau nom que vous portez? Si vous accomplissez la loi royale, selon l'Ecriture: Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien. Mais si vous faites acception de personnes, vous commettez un péché, vous êtes condamnés par la loi comme des transgresseurs. (Jacques 2: 1-9)

Déjà aux États-Unis l'église du renommé pasteur évangélique Tim Keller a donné le mauvais exemple et a passé aux actes pour exclure les non-vaccinés de son église.

Tim Keller's Redeemer Church is Segregating Unvaccinated People to Separate Floor for Worship. (Reformation Charlotte - 26/10/2021)

Traduction sommaire Ggl:

Conscient de l'opprobre d'exclure des chrétiens sincères, Réal Gaudreault fait un tour de passe-passe qui me semble tout à fait malhonnête, c'est-à-dire en blâmant la victime!! Voici un poste (source : FaceBook)

Ce ne sont pas les églises qui excluent ceux qui n'ont pas de passeport vaccinal, mais ceux qui refusent d'être vacciné qui s'excluent eux-mêmes de par leur libre choix. Or, en quoi leur libre choix doit-il s'imposer à leur église, en quoi leur libre choix enlève-t- il à leur église le libre de choix de ne pas les recevoir? Bref, ce qui me parait le plus simple est la responsabilité qui vient avec le choix libre que chacun choisi de faire. Ensuite, il faut assumer ce choix sans indisposer les autres. C'est une simple règle de bienveillance envers son église de ne pas lui imposer la gestion de ce libre.

Pensez un moment à la crise du SIDA il y a quelques années... Si on avait osé traiter les sidatiques de la sorte (exclusion radicale de la vie sociale)??? Non, impossible. Les grands médias auraient hurlé si on avait même songé à de telles mesures. Et les grands médias se seraient assurés de mettre fin à la carrière de tout politicien québécois qui aurait osé proposer de telles mesures. Mais là, on fait face au fait accompli de la ségrégation d'une partie importante de la population (avec la complicité manifeste des grands médias) qui n'est même pas malade d'aucune maladie, mais que leur seule faute est d'avoir refusé un traitement génétique qu'il juge inutile sinon nuisible (en particulier pour la génération montante)... Et de toute manière il est prouvé que les vaccinés peuvent transmettre le Covid entre eux (démontré à plusieurs reprises dans des navires militaires ou de tourisme où SEULES les vaccinés étaient admis.)

Au 19e siècle les églises évangéliques du sud des États-Unis ont succombé aux pressions du racisme scientifique et ont exigé l'exclusion des noirs de leurs églises. C'était justifié par la Science (le racisme scientifique était défendu par beaucoup d'anthropologues à l'époque). Ces églises racistes ont donc participé à ériger ce régime de ségrégation raciale et sont devenues des véhicules de haine plutôt que d'amour. Ces églises sont restées marquées au fer rouge par ce compromis avec l'idéologie dominante. Ils n'ont pas eu le courage d'aller à contrecourant de la pensée du monde de leur époque. Ce comportement a profondément discrédité l'Évangile pour des générations et ça reste une plaie ouverte dans conscience américaine.

Est-ce qu'on va voir prochainement les églises se joindre à une démonisation des non-vaccinés, tout comme ce fut le cas en Allemagne nazi où beaucoup d'églises ont endossé la démonisation des Juifs? Déjà le gouvernement et les grands médias québécois font la promotion d'une démonisation graduelle des non-vaccinés. Si les hôpitaux sont pleins, ce de leur faute! L'historien allemand Karl Dietrich Bracher explique comment s'est développé l'anti-sémitisme en Allemagne, même avant la prise du pouvoir nazie (1969/1995: 62-63)

C'est dans ce contexte politique et social que prit forme le stéréotype du Juif, que la littérature contribua largement à diffuser. Le portrait du Juif typique, tel qu'il apparaissait dans de nombreux ouvrages populaires dont les auteurs étaient parfois des libéraux comme Gustav Freytag (Soll und Haben, 1855) ou Wilhelm Raabe (Der Hungerpastor, 1862), n'était pas nécessairement lié à un quelconque credo raciste: conjoncture qui devait par la suite permettre à nombre de braves Allemands, qui n'épousaient pas la doctrine raciste, d'accepter passivement l'antisémitisme national-socialiste. Selon un cliché pré-raciste largement répandu, le Juif était jugé incapable de création intellectuelle ou artistique et de vie spirituelle. Il incarnait toutes les caractéristiques négatives du concept de civilisation, auquel on opposait la véritable Kultur.

BRACHER, Karl Dietrich (1969/1995) Hitler et la dictature allemande. Éditions Complexe [Paris] 681 p.

Et au sujet des églises chrétiennes, Bracher signale, qu'autant dans le clergé protestant que dans le clergé catholique, il y eu des collaborateurs avec le régime nazi, ainsi que quelques dissidents au nazisme (qui souvent l'ont payé cher). La collaboration des églises avec les nazis est explorée par Bracher au chap 7, section "Les églises et la résistance".

En Australie la folie furieuse est plus avancée encore qu'au Québec. Les évangéliques là-bas sont donc forcés de réfléchir à ces questions de résister aux abus de pouvoir de l'État...

Authors of the Ezekiel Declaration Throw Full Support Behind Critic's Plea to End Segregation: "Can a Pastor who is thinking Biblically about the threats on employments, freedoms, rights, travel, and family, be heartened by the fact that so many people have given up, and given in to Government overreach?" (Tim Grant, Matthew Littlefield, Warren McKenzie, Daniel Roberts and Tom Foord - Caldron Pool - 2/12/2021)

Traduction sommaire Ggl:

Alors si nombre d'églises évangéliques du Québec décident d'emboiter le pas et exclure les non-vaccinés, il faut bien comprendre qu'un tel geste va marquer au fer rouge ces églises pendant plusieurs générations...

Pour ce qui est de l'État québécois, je ne pense pas qu'il ne mérite pas la confiance que plusieurs lui donne. Même si ce n'est PAS mon habitude, j'ai écouté (jusqu'à la fin) la conférence de presse de François Legault du 23 nov. annonçant le début de la vaccination des 5-11 ans. L'accès au point de presse est ici (si un browser ne fonctionne pas, essai un autre)

Et un résumé (très servile) des grands médias

Olivier Turcotte (2021) La vaccination des 5 à 11 ans commence aujourd'hui au Québec. (23 novembre 2021)

Si on écoute attentivement, l'annonce par Legault (à 23 minutes) de la fin des mesures d'urgences est une nouvelle ÉNORME, sauf que dans la période de questions lorsqu'un journaliste a osé poser quelques questions pour avoir des détails COMMENT et QUAND la fin des mesures d'urgences allait se faire, Legault et Dubé ont délibérément patinés pour ÉVITER de donner une réponse clair... Il est TRES évident que c'est une promesse qu'ils n'ont AUCUNE intention de tenir...

Et on leur fait toujours confiance???

Au Québec on a vu le pasteur Daniel Durand défendre l'apartheid sanitaire dans les églises du Québec en alléguant que "l'autorité des sacrificateurs d'empêcher un Israëlite de vivre la vie communautaire s'il avait une tache blanche sur la peau [Lévitique 13] ouvre la porte à reconnaître qu'une personne pouvait être empêchée de se rassembler pour des raisons sanitaires."

Mais il faut noter immédiatement que cette interprétation est malhonnête, car ça néglige un détail, c'est-à-dire qu'en général les non-vaccinés sont en santé. Il n'y a pas de motif médical pour les exclure. Alors logiquement Lévitique 13 ne s'applique PAS à cette situation. La seule faute des non-vaccinés est d'avoir refusé un traitement médical qu'ils jugent ne pas avoir besoin mais que l'État cherche à imposer. Et c'est leur DROIT de faire ce choix. Au sujet de la référence à Lévitique 13 pour exclure les non-vaccinés, un contact m'a filé ce qui suit:

-----------
La mauvaise tentative d'utiliser Lévitique 13 sous prétexte que ce passage prouve que des gens pouvaient être interdit de s'assembler même s'ils n'avaient pas la lèpre est terrible, car il y a une énorme différence entre avoir une tache visible sur la peau qui ressemble à la lèpre et n'avoir aucun symptôme. Dans le premier cas, il y a des raisons légitimes de croire que la personne peut être infectée et contagieuse et cela peut justifier d'interdire la personne temporairement avec une réévaluation à chaque sept jours tel que Dieu l'avait prescrit. Il est vrai qu'au final une personne n'ayant pas la lèpre pouvait être confiné par mesure préventive, mais notre situation est très différente, car:

1. Ça ne vient pas de Dieu, mais du gouvernement
2. Il faut interdire les gens sans symptôme apparent alors qu'il y avait une raison légitime de croire que la personne pouvait avoir la lèpre dans Lévitique 13 tandis que nous n'avons aucune raison valable de prétendre que tous les non-vaccinés sont plus dangereux que les vaccinés si les deux n'ont pas de symptôme.
3. Le passeport sanitaire n'équivaut pas à être en santé et vice versa donc l'argument que les non-vaccinés sont un danger pour les autres s'écroule, car même les vaccinés pourraient être tout aussi contagieux sans avoir de symptômes
4. Les vaccinés et les non-vaccinés peuvent tous les deux être asymptomatiques, donc logiquement si on ne se fie pas aux symptômes il faudrait exclure tout le monde jusqu'à ce que la pandémie soit terminée, alors l'argument des asymptomatiques s'écroule aussi
5. Cela amène des préjugés basés sur le choix médical d'une personne ce qui n'était pas le cas dans Lévitique 13
6. Il n'y a aucune réévaluation basée sur la santé de la personne tel que dans Lévitique, car tant que la personne n'est pas vaccinée, elle est considérée inadmissible pour un temps indéterminé même si elle est en santé
7. Cela contreviendrait à d'autres enseignements des Saintes-Écritures qui nous commandent que notre foi soit exempte d'acception de personnes
-------------

Au leadership évangélique québécois de cette génération écoutez bien ce que dit Mardochée

« Ne t'imagine pas que tu échapperas seule d'entre tous les Juifs, parce que tu es dans la maison du roi; car, si tu te tais maintenant, le secours et la délivrance surgiront d'autre part pour les Juifs, et toi et la maison de ton père vous périrez. Et qui sait si ce n'est pas pour un temps comme celui-ci que tu es parvenue à la royauté? » (Esther 4: 13-14)

Ouais, sans doute leaders évangéliques vous allez entendre autour de vous des gens vous souffler à l'oreille ce discours soporifique: "Mais faut pas trop s'énerver, faut pas trop devenir radical, il ne faut pas trop devenir extrémiste, il ne faut pas mettre à risque ses acquis, sa réputation, il ne faut pas trop agir, il ne faut pas trop s'exprimer, il ne faut pas, il ne faut pas, il ne faut pas...".

Mais écoutez Mardochée d'abord et réfléchissez bien à son avertissement à ceux qui se tairont, plieront devant la pression de l'État et suivront le courant de la facilité... Ouais, avant la crise du Covid le pasteur américain Andrew Brunson (emprisonné pour sa foi en Turquie) a averti les évangéliques en Occident qu'il est temps de se réveiller, car la persécution commence ici aussi, mais une persécution avec un visage plus hypocrite que dans le monde sous l'emprise du communisme ou dans le monde sous l'emprise de l'Islam.

United States 'not prepared' for Persecution, Andrew Brunson Warns. Jessica Mouser - October 16, 2019


Paul Gosselin
===========================================
"Those who ignore history, are condemned to repeat it."
George Santayana
===========================================
check le site:
https://www.samizdat.qc.ca

Pour ce qui est de la question de la gravité du Covid et de l'intérêt du vaccin, j'invite le lecteur à lire de bout en bout cet article qui va sans doute donner un autre son de cloche que celui récité par RadioCan et TVA...

Covid et vaccination : 30 points à connaître. (Strategika.fr - 28/9/2021)

Il est manifeste qu'il y a des moments où il est non seulement légitime, mais nécessaire de s'opposer aux autorités.

Le chrétien et l'État: Pertes de libertés en 2020 et Romains 13.

Et sur les pasteurs arrêtés ou en prison, j'ai rédigé ceci

Le pasteur canadien en prison : Perspectives divergentes chez les évangéliques

En effet, dans la Bible il est clair que les pouvoirs de l'État (et de César) sont limités. Ça me semble très clair dans la réplique des trois copains de Daniel (Schadrac, Méschac et Abed-Nego) au roi Nebucadnetsar (Daniel 3) et aussi le silence de Jésus lors de son interrogation par Pilate (Matt 27: 13-14). À mon avis la première phrase de la réponse EXTRAORDINAIREMENT sèche de Schadrac, Méschac et Abed-Nego au roi signifiait simplement que le roi ne se mêlait PAS de ses affaires en s'occupant de questions religeuses (imposant un culte à son idole). C'était donc un geste pour lequel il n'avait AUCUNE autorité...

Est-ce que la liberté religieuse, la liberté de rassemblement des chrétiens, dépends du bon (ou mauvais) vouloir ou des caprices de leaders politiques?? En 2021 c'est une question inévitable pour le leadership évangélique. Ce n'est pas un hasard que l'article qui suit soit rédigé par des évangéliques australiens, pays où les restrictions anti-Covid sont les plus draconiennes sur la planète...

Separation of Church and State… Except When It's Convenient for the State to Interfere. (Samuel Lindsay - Caldron Pool - 30/9/2021)

The New Underground: We are now witnessing the development of a new underground. (Bill Muehlenberg - CultureWatch - 22/12/2021)

Christianity Today promotes churches locking down for Omicron. (The Evangelical Dark Web - 22/12/2021)

Solidarity Movement of Canada (avec le pasteur polonais Artur Pawlowski - communiqués en anglais uniquement...)




Passeport vaccinal dans les églises - Conférence de presse du pasteur Carlos Norbal
-> devant le bureau de François Legault, premier ministre du Québec
(Le Stu-Dio - 16 minutes - 22/12/2021)

Dossier Covid19