Plan Cosmos Arts Engin de recherches Plan du site

Samizdat

Jacques Ellul
et le djihad sexuel postmoderne






Paul Gosselin (27/10/2023)

Ouais, vous avez remarqué que mon titre fait allusion au “ djihad sexuel postmoderne ”[1] (ou DSP). Mais qu'est-ce que ce truc au juste ? Pour tout avouer, c'est un néologisme de mon cru. Mais bon, je ne joue pas à la provocation gratuite. Cela vise un phénomène social très réel, même si peu sont conscients de la chose et de son envergure. En gros, cela concerne un mouvement idéologique diffus (mais très large) qui s'attaque à tout vestige de moralité sexuelle judéo-chrétienne en Occident. Au stade que nous avons atteint en 2023, cela va jusqu'à l'irrationnel, c'est-à-dire une propagande largement diffusée qui encourage l'individu à nier une réalité fondamentale, soit son identité biologique. D'autre part, il est significatif de l'air du temps qu'on entend des bruits qu'il faut réhabiliter la pédophilie[2]. Le moyen ? Présenter le pédophile comme victime et ainsi banaliser et rendre acceptable ce comportement[3]. Et pour préciser, ce mouvement idéologique (DSP) a des racines culturelles profondes en Occident et se manifeste massivement depuis au moins la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Il me semble que le juif, le chrétien et le musulman sont justifiés de penser que l'Occident dérive, pas à pas, petit à petit, vers Sodome et Gomorrhe... Ceci dit, avouons qu'au 21e siècle le pas s'est accéléré passablement... Ouais, si on ramenait en 2023 son arrière grand-père et on lui racontait ce que sont les attitudes actuelles à l'égard de la sexualité, il croirait être tombé dans un monde de fous...

Mais prenons un peu de recul pour dresser un portrait d'ensemble et faire l'inventaire des institutions et organismes impliqués . En 2023, il faut constater que presque toutes les grandes institutions sociales en Occident participent au “ djihad sexuel postmoderne ”. Ainsi, le système juridique, le système scolaire, les grands médias, les entreprises commerciales de grande taille telles qu'Amazon[4], les multinationaux financiers comme BlackRock[5], Hollywood, Disney et bien d'autres font la promotion active de l'idéologie LGBTQ+. Au Canada et aux États-Unis, plusieurs organismes sportifs appuient l'idéologie transgenre (obligeant des athlètes féminins à participer à des compétitions contre des athlètes mâles transgenre). Et sur le plan politique, plusieurs gouvernements nationaux ainsi que les Nations Unies ont rejoint le DSP. Il y a lieu de penser que les efforts de ces diverses instances soient coordonnés dans le temps, car souvent des interventions politiques/juridiques[6] doivent précéder d'autres initiatives (afin d'éviter des blocages juridiques).Très peu de pays ont le courage d'oser rejeter ouvertement le DSP et lorsque ce ne sont pas des régimes islamiques alors ils seront l'objet de mépris et de calomnie de la part des “ grands médias ” occidentaux. Mais dans la majorité des pays occidentaux, l'État est au service du DSP. À preuve, on a vu des policiers danser aux parades de Fierté gaie/Gay Pride[7]. Aux États-Unis, le département d'État appuie le DSP et s'est ouvertement engagé à l'exporter dans le monde. À ce sujet, Peter Jones note (2021)

This emphasis on sexuality [LGBTQ+ propaganda] is international. The current US State Department is in league with the United Nations Human Rights Council, which affirms the “fundamental duty of [each] State... to recognize every human being's freedom,... including children of any age... to determine the confines of their existence, including their gender identity and expression and the human right to alter their gender entirely by self-identification.”

Évidemment le DSP compte aussi sur le pouvoir de propagande et de censure des BigTech (Google, FaceBook, Microsoft, Apple) pour faire avancer leur cause. Pour se faire une idée plus précise de la largeur et de la profondeur du phénomène, consultez mon Dossier de presse sur djihad sexuel postmoderne (ouvert en 2005).

Ainsi le système juridique en Occident et BigTech (chacun avec ses ressources et moyens d'intervention) servent aussi de divisions d'infanterie à l'Inquisition postmoderne afin d'étouffer la voix, punir, déstabiliser ou discréditer toute critique du djihad sexuel postmoderne. Si jusqu'ici on s'est contenté de bombardements intenses de propagande, il semble bien que les conducteurs du djihad sexuel postmoderne considèrent que le temps est venu de passer à des mesures plus coercitives pour mâter la résistance. Ainsi, ici et là, avec l'aide du système juridique on donne des “ exemples ” (et on s'assure que ces cas soient connus). On peut donc faire le constat qu'on est au début d'une chasse aux hérétiques où le système juridique et policier sert de gant de fer à l'Inquisition postmoderne... En Angleterre, plusieurs personnes ont déjà été arrêtées par la police, dont une mère de famille pour avoir osé refuser d'emboiter le pas de l'idéologie transgenre, plus précisément pour avoir adressé des individus trans avec leurs pronoms biologiques[8]. Et au Canada un père a perdu la garde de sa fille pour s'être opposé à son changement de sexe[9]. On a vite compris qu'on cherche à faire des exemples de ces personnes afin d'intimider d'autres critiques potentiels du DSP et éviter que ces critiques deviennent virales. Il est de plus en plus manifeste que cette chasse aux hérétiques a l'appui des grandes institutions internationales et que l'on prépare une persécution véritable. Rapporté par le journaliste Sean Adl-Tabatabia, récemment le chef de l'ONU fit ces interventions (2023) :

Manifestement, on cherche à corrompre les églises[11].... Sans doute certains vont s'exclamer d'un réflexe naïf : “ Mais ce ne sont que des paroles en l'air, ils n'en viendront jamais à une persécution véritable ! Ce serait impensable ! ” Mais bon, n'oublions pas notre histoire. Dans les années 1930, lorsque Winston Churchill tentait d'avertir les Anglais des intentions belliqueuses de Hitler[12] et de son régime, on lui répliquait la même chose. D'autre part, dans les années 1940 les bruits commençaient à courir sur la Solution Finale des nazis. Certains échappés des camps de la mort tentaient d'avertir les communautés juives restantes du danger qui les menaçaient, mais dans bien des cas les dirigeants de ces communautés juives leur répliquèrent que l'Allemage était tout de même un pays civilisé et que l'antisémitisme d'Hitler n'était que des paroles en l'air et qu'il n'irait pas plus loin... Ils n'ont donc pas bougé... Et dans la majorité des cas on saît où se termina l'histoire de ces communautés. Ainsi, il est utile de rappeler les paroles de l'historien George Santayana: “ Ceux qui ignorent l'histoire sont condamnés à la répéter. ”

Ainsi, il semble bien que l'on veuille bien aboutir au résultat suivant : faire du chrétien un hypocrite, c'est-à-dire pensant comme un chrétien le dimanche, mais le reste de la semaine parlant et se comportant exactement comme un païen postmoderne... En somme, on veut faire du chrétien un schizophrène... Mais on connaît bien la réplique de Christ à ce genre de chrétien : “ Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche[13]. ” (Apoc. 3:16) Pourtant le chrétien cohérent sait que seul le Créateur a l'autorité de définir et délimiter la sexualité humaine. Bien qu'il n'a pas utilisé l'expression “ djihad sexuel postmoderne ”, dans son Crisis of Modernity (publié en 1982) l'intellectuel catholique italien Augusto Del Noce y décrivait avec précision certains processus de marginalisation des critiques inhérents au djihad sexuel. (1982/2014: 155) :

Tout en examinant les changements engendrés par le djihad sexuel postmoderne à l'égard de la modestie, c'est-à-dire le regard porté sur le comportement sexuel humain, Del Noce expose certaines stratégies marketing (et manipulatrices) de ce djihad (1982/2014: 157) :

En effet, l'affirmation catégorique/dogmatique souvent répétée que “ la moralité a changé ” (sous-entendu de manière irréversible) mérite d'être examinée de plus près. Qui a décrété ce changement ? Sur quelle autorité morale s'appuie cette affirmation ? Et si l'auditeur devait rejeter cette affirmation, comment ferait-on pour le prouver ? Avec quels arguments ? Si on dit que “ la moralité a changée ” est-ce une observation neutre[14], c'est-à-dire simplement que les comportements sexuels observables ont changé ou est-ce une affirmation plus plus large et plus significative, c'est-à-dire que les lois morales gouvernant le comportement sexuel humain ont changé ? Là c'est une question plus importante. Car il laisse entendre que le concept de Bien et de Mal a changé. Ou est-ce, en dernière analyse, une affirmation bien plus banale (et sans conséquences pour la société), c'est-à-dire que les préférences sexuelles du partisan du DSP ont changé… Évidemment les institutions et individus qui utilisent le plus souvent l'expression “ la moralité a changé ” ont généralement peu d'intérêt à répondre à de telles questions. Au contraire, ils ont tout d'intérêt à ce que leurs auditeurs acceptent béatement et passivement cette affirmation sans songer à la disséquer ou la contredire, puisque l'intention de cette expression, comme un décret ex cathedra émi par le Pape, est de mettre fin à tout débat ou discussion sérieuse.

Si je viens de faire allusion aux stratégies manipulatrices des partisans du DSP, je vous propose un autre exemple frappant. Certains ont entendu parler du projet de loi canadienne C6 (proposé en 2022), loi interdisant les « thérapies de conversion ». En Australie et en Angleterre, on a proposé des lois semblables. Notons d'abord que dans ce projet de loi, le concept de " thérapies de conversion" est offert sans définition précise, ce qui laisse entendre que toute tentative de convaincre un homosexuel ou transgenre de changer son style de vie ou de modifier son comportement est condamnable et punissable par la loi. Mais cette loi comporte un passe-passe malhonnête, car implicitement il associe les thérapies chrétiennes véritables à de thérapies forcées, où il n'y a AUCUN souci de la volonté ou des désires de la personne traitée. Dans la perspective de ces lois on ne se soucie aucunement si l'homosexuel ou le transgenre désire lui-même changer de vie. Ainsi on cherche à culpabiliser les chrétiens en les associant à une pratique qu'ils rejettent d'emblée… Une telle question ne préoccupe aucunement les partisans du DSP. Mais voici le hic. Depuis le début du mouvement évangélique, les chrétiens évangéliques (de la tradition anabaptiste) se sont toujours battus contre l'usage de la force pour imposer la conversion, soit la force de l'Église ou la force de l'État. À leur point de vue, la conversion qui n'est pas le résultat d'une décision rationnelle (rejet du baptême d'enfants) et LIBRE est sans valeur. D'autre part, il faut constater que ce qui motive de telles lois est le fait que le postmoderne ne supporte PAS l'idée d'une loi morale au-dessus de l'individu, voir une loi morale au-dessus de l'État et auquel même les dirigeants politiques auraient des comptes à rendre. Une conversion chrétienne véritable, et le changement de vie qu'il entraîne, rappel cette réalité.

À la fin, il faut prendre conscience que la pression étatique contre les “thérapies de conversion” est une attaque directe contre l’Évangile qui dit que TOUS (homosexuels, menteurs, ivrognes, adultères, menteurs, voleurs, idolâtres, avares, etc.) doivent se repentir. Il reste que de tels projets de loi ne provoquent pratiquement aucune réaction de bon nombre de pasteurs occidentaux. Mais cela n’a rien d’étonnant après tout, car bon nombre de pasteurs occidentaux ont évacué le concept de repentance de l’Évangile qu’ils prêchent. Il en résulte que si l’État met de la pression sur ce point, ça ne provoque pratiquement aucune réaction de leur part... Il y a pourtant une hypocrisie (et une injustice) MASSIVE dans de tels projets de loi, car ce projet de loi laisse entendre qu’il est maléfique de chercher à influencer les choix d’autrui. Voyons les choses en face, il n’y a pas que les chrétiens qui cherchent à influencer les choix et comportement sexuels des gens, car nos élites postmodernes s’y adonnent à coeur joie. En 2023 le système scolaire leur appartient et les partisans du DSP y ont toute liberté pour imposer leurs propres programmes de thérapie de conversion et de réorientation sexuelle sans même se soucier des choix des parents ou ceux des enfants. Ainsi ils accusent les chrétiens des comportements qu’ils ont eux-mêmes adoptés !!

Eh oui, nos élites postmodernes sont les héritières spirituelles des élites modernes qui dans les générations passées ont ouvert, partout en Occident, les portes à la destruction du mariage (c'est-à-dire les interventions politiques et légales éliminant les obstacles au divorce[15], changées après la Deuxième Guerre mondiale) et qui nous ont apporté l'avortement. Et plus près de nous, nos élites postmodernes nous ont réhabilité l'homosexualité[16], imposé le mariage gai, la propagande LGBT aux plus petits et les “ Drag Queen story time ” pour les corrompre. Ce sont les mêmes qui depuis longtemps font des démarches pour éliminer les cours de religion au primaire et éroder les libertés religieuses (Canada et France). Ce sont les mêmes qui tentent d'éliminer toute trace d'influence des croyances judéo-chrétiennes en Occident. Ce sont elles qui font avancer le djihad sexuel postmoderne. Ce sont elles qui font la promotion de l'euthanasie (et veulent jouer à Dieu, décidant qui vivra, qui mourra). Et au Canada, le projet de loi C-7 a passé en 2021 élargissant les pouvoirs du système médical pour l'euthanasie. On s'approche de plus en plus des attitudes des nazis[17]. Nos élites ce sont ces intolérants[18] qui étouffent de plus en plus la liberté d'expression pour tous. Ce sont ceux-là, nos élites postmodernes, qui sont aux contrôles. Est-ce raisonnable de penser que ceux-là ne pourraient jamais nous mentir (même massivement) si cela leur semblait utile et rentable ? Puisque le postmodernisme rejette l'idée d'une loi morale absolue au-dessus de l'homme (et au-dessus de l'État) il faut constater que cette vision du monde n'offre AUCUN obstacle au mensonge. À mon sens, George Orwell (dans son roman 1984) avait une très bonne intuition de la créativité hallucinante du mensonge chez les totalitaires, même jusqu'à cacher le mensonge derrière le masque de la « vérité »...

Une des manifestations plus récentes[19] du djihad sexuel postmoderne est l'idéologie LGBTQ+. Et si l'on note l'appui massif des États occidentaux à l'idéologie LGBTQ+, il est clair que le djihad sexuel postmoderne est devenu RELIGION d'État au Canada et dans bien d'autres nations Occidentaux, même si l'on n'a jamais songé à demander aux citoyens si la chose les intéressait. Non, on utilise le pouvoir (et le fric) de l'État pour imposer ce mouvement idéologique et punir toute remise en question. Si plus haut j'ai noté que le “ djihad sexuel postmoderne ” est un mouvement idéologique diffus, ceci est dû au fait que l'État n'en est pas le seul promoteur[20].

Jacques Ellul
Alors Ellul et le djihad sexuel postmoderne ?

Oui, j'y arrive... Pardonnez-moi ce long préambule. À ma connaissance, Jacques Ellul n'a pas discuté du djihad sexuel postmoderne, mais notons immédiatement que le DSP est d'abord un mouvement idéologique de grande envergure, et qui dit mouvement idéologique dit nécessairement propagande. L'un ne peut aller sans l'autre. Et c'est sur ce plan qu'Ellul peut nous être très utile.

Dans son livre Propagandes (1962), rédigé au plus fort de la Guerre Froide, à un moment où la mémoire de la propagande des régimes hitlériens et staliniens était encore fraiche, Ellul observe que la propagande n'est pas toujours (comme on le pense communément) un phénomène passager[21], tel qu'un effort de marketing lors d'une élection ou d'une campagne de publicité pour un nouveau détergent à lessive, mais peut prendre la forme d'un processus culturel profond ; un processus complexe et à long terme, avec ses étapes de développement (Ellul 1962/2013 : 26) :

Il faut donc prendre conscience que le djihad sexuel postmoderne a justement ces caractéristiques. Et lorsque ce type de propagande est mis au service du DSP, cela se manifeste (ce qui correspond au concept de pré-propagande utilisé par Ellul) au cinéma et dans la culture populaire par des stratégies positives et négatives. Positives lorsque des artistes/producteurs culturels offrent au spectateur une image positive d'un personnage gai ou transgenre. Ainsi l'image de l'homosexuel sympathique est très répandue dans les téléromans québécois ou des films produits par Hollywood comme BrokeBack Mountain (2005) qui ont pour but de faire pénétrer le DSP dans des groupes cibles jugés plus imperméables à cette propagande [dans ce dernier cas, les cowboys]. Mais les stratégies négatives sont fort utiles et nécessaires, car cela permet de présenter les détracteurs potentiels du DSP comme des personnages maléfiques, hypocrites, et oppresseurs ou encore faire d'eux la cible publique du ridicule et du mépris. Dans bon nombre de cas, ces mesures d'intimidations seront suffisantes pour assurer (à peu de frais) le silence de bon nombre de détracteurs potentiels du DSP. À vrai dire, voyant les choses de la perspective des années 1960, Ellul ne croyait pas que la propagande puisse modifier des concepts culturels de base, mais aujourd'hui les moyens à la disposition des élites postmodernes sont beaucoup plus raffinés, variés et plus puissants. Au 21e siècle, il faut constater que le pouvoir de la propagande dépasse de beaucoup ce qu'Ellul a pu imaginer.


La nouvelle Inquisition

Comme on le voit dans l'article suivant par Joseph MacKinnon, au Canada (la province de l'Ontario précisément) on propose des lois qui auront comme effet de 1) violer la liberté d'expression des Canadiens et 2) d'ériger en religion d'État l'idéologie LGBTQ+.

Leftist Canadian party seeks to create anti-free-speech zones around drag performances, punish 'offensive remarks' with $25,000 fines. (Joseph MacKinnon - The Blaze - 5/4/2023) avec traduction automatique française fournie par Ggl

Et le prétexte de cette proposition de changement des lois? Protéger les travestis de leurs critiques[23] (ou dans le jargon postmoderne, étouffer tout discours haineux). Là encore, il faut prendre conscience que l'expression discours haineux n'est qu'un instrument de propagande culpabilisant avec comme objectif de faire taire les critiques. Dans les faits, cette expression ne signifie qu'un discours dont l'interlocuteur a pris en haine. Et rien d'autre... Ainsi, le concept de discours haineux est un instrument de propagande assez efficace, car il n'est pas trop difficile de culpabiliser les chrétiens. Mais n'essayer pas de culpabiliser des postmodernes. Ce n'est pas la peine...

Ainsi de telles lois ne sont que la démonstration juridique et politique que l'idéologie LGBTQ+ est devenue la religion d'État[24] au Canada. Initialement le gouvernement Trudeau avait établi le mois de juin comme le mois de la fierté, mais ça ne suffisait pas et en 2023 on a opté pour une Saison de la Fierté[25]. Et tout ça aux frais des payeurs de taxes... Évidemment les partisans de l'idéologie LGBTQ+ ne sont pas intéressés de faire du porte-à-porte (à leurs frais) pour convertir les gens à leur système de croyances, mais considèrent qu'il est de leur droit d'utiliser tout le pouvoir juridique et coercitif de l'État pour imposer de force leur système de croyances sur le peuple, et pour ce faire ils ont mis en place une Inquisition postmoderne pour bafouer la liberté d'expression des gens. Bienvenue au Canada néo-totalitaire si "sympathique" ! Mais à ces dirigeants qui pervertissent le peuple, voici un avertissement du prophète...

Est-ce que les chevaux courent sur un rocher, est-ce qu'on y laboure avec des boeufs, pour que vous ayez changé la droiture en poison, et le fruit de la justice en absinthe? Vous vous réjouissez de ce qui n'est que néant. Vous dites: N'est-ce pas par notre force que nous avons acquis de la puissance? C'est pourquoi voici, je ferai lever contre vous, maison d'Israël, dit l'Éternel, le Dieu des armées, une nation qui vous opprimera depuis l'entrée de Hamath jusqu'au torrent du désert. (Amos 6: 12-14)

Le développement du discours du DSP est donc inévitablement idéologique... ou religieux. Comme on l'a noté ci-dessus, dans plusieurs pays d'Occident le système juridique punit activement ceux qui osent remettre en question ce discours, limiter son influence[26] et cherche à étouffer toute critique. Ellul, note pour sa part que l'exclusion de la critique (un tabou sur le discours) est justement un trait caractéristique de la propagande (et de régimes totalitaires...) (1954/1990: 335)

En effet l'Occident a subi un puissant conditionnement afin d'accepter la moralité sexuelle postmoderne, conditionnement qui fait de la moralité judéo-chrétienne un tabou, un discours méprisé, interdit. Inévitablement ce conditionnement prend pour cible l'Église afin de la corrompre. Comme le note l'article qui suit, il y a BEAUCOUP de pression exercée sur les églises afin qu'ils acceptent de diffuser l'idéologie LGBTQ+ auprès des chrétiens.

The Push to Normalize Weird Sexuality in the Church is Increasing at an Alarming Rate. (DISNTR - 22/3/2023)

Il y a manifestement une volonté concertée (et bien financée...) pour corrompre les églises... Et malheureusement, au Canada il y a peu d'indices d'autorités évangéliques (en particulier les individus à la tête des associations d'églises) qui osent s'opposer ouvertement à cette corruption... Lorsque Christ a disait “Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?” (Luc 18: 8) parlait-il de NOTRE génération??


Comment payer la propagande ?

Dans l'annexe I de son livre, Ellul examine les contraintes liées à l'utilisation de la propagande et fait allusion à une question capitale dans notre situation, le coût de la propagande (1962/2013 : 286-87) :

Comme le note Ellul, en général les entreprises commerciales disposent de ressources financières limitées qu'elles peuvent affecter à la propagande. Dans leur cas, la propagande doit être rentable, sinon on y met fin. Dans le cas d'un État, la situation est différente et il est possible alors de penser une propagande de plus longue durée[27]. Il va sans dire qu'une campagne de propagande aussi massive que le djihad sexuel postmoderne exige des montagnes de fric ainsi que des ressources politiques pour faire pression sur un aussi grand nombre d'institutions politiques, économiques, gouvernementaux et commerciaux.

À ce stade, on ne peut éviter les hypothèses et les spéculations sur les sources possibles du financement du DSP, car il est impossible d'établir précisément d'où vient le financement pour cette campagne de propagande massive et mondiale que l'on voit avec nos yeux. On peut tout de même établir qu'en Occident le DSP est financé par du fric étatique et le fric des multinationaux. Une autre source potentielle de financement pour les gestionnaires du DSP serait de s'appuyer sur les taxes vertes, crédits carbone, etc. Des montagnes de frics seraient disponibles via ce moyen. Cela implique évidemment que les principaux intervenants chargés de mettre en place cette taxation sur les produits pétroliers mentent sciemment au sujet de leurs intentions. Le souci “ pour l'environnement ” serait alors complètement factice... Mais est-ce si inconcevable d'admettre qu'un politicien ou technocrate postmoderne puisse mentir lorsque cela lui semble servir ses intérêts ?? Pour se faire une idée précise sur cette question, il resterait à établir si la vision du monde auquel adhèrent ces politiciens ou technocrates pose quelque obstacle au mensonge ou aux manipulations de la population...

Certes, la question de la gestion de la propagande est autant une question de finances que d'influences. Voici quelques éléments de réponse (inévitablement spéculatifs à ce stade) touchant les moyens potentiels pour mettre de la pression autant sur les individus que les institutions (sans ordre d'importance particulière).


Le djihad sexuel postmoderne, un lavage de cerveau culturel ?

Toujours dans le livre Propagandes, Ellul propose une analyse fine d'un procédé extrême de propagande, ce que l'on appelle communément le « lavage de cerveau ». Ellul examine cette pratique dans le cadre de ce que l'on avait appris suite à la découverte de son utilisation par les communistes en Chine, en Corée du Nord et au Vietnam. Évidemment ce serait assez illusoire de penser que depuis des gouvernements occidentaux n'auraient jamais fait appel à cette pratique[30] de manière plus ou moins clandestine.

Dans la longue citation d'Ellul qui suit, on décrit d'abord l'objectif du procédé du lavage de cerveau exploité par les régimes communistes de l'époque suivie de trois éléments clés de cette méthode de manipulation psychologique qui a pour cible l'individu. Ces trois éléments clés sont a) la coupure de l'individu de son milieu idéologique normal, b) faire subir à l'individu un bombardement idéologique incessant et c) soumettre l'individu à des sessions de formation/discussions en groupe avec un leader des discussions. Voici l'analyse offerte par Ellul (1962/2013 : 329-331)

Dans le cadre du DSP, notons d'abord le volet isolement. En Occident la lente érosion et élimination de l'éducation religieuse dans la majorité des pays occidentaux. En France, on a pris les devants avec la loi de 1905 (loi de séparation des Églises et de l'État) qui a vu grandement réduire le pouvoir de l'Église dans le système d'éducation française. Dans la majorité des pays occidentaux, cela s'est fait après la Deuxième Guerre mondiale. Lentement, mais surement, étape par étape. Au Québec cela eut lieu lors de la Révolution Tranquille (années 1960)[31]. Toujours au Québec la dernière intervention en ce sens était d'éliminer les cours de religion (pourtant garantis par la Charte des droits...) dans l'ensemble du système scolaire pour les remplacer en 2008 par un catéchisme postmoderne, soit le cours d'Éthique et culture religieuse, imposé (et au mépris des droits des parents) sur tous les étudiants du système scolaire québécois. Ainsi, lentement, mais sûrement on a coupé le peuple de son lien avec le système judéo-chrétien.

Mais il y a un volet social à la question de l'isolement de l'individu. Tandis qu'il examine la propagande de type horizontale sous le régime communiste de Mao, Ellul offre des précisions supplémentaires qui mettent en lumière les attaques contre l'institution de la famille en Occident, attaques qui contribuent à isoler de plus en plus l'individu sur le plan social, situation qui aboutit à une dépendance TOTALE de l'individu sur l'État et augmentait la vulnérabilité de l'individu[32] à la propagande d'État (ou de Big Tech) (1962/2013 : 97) :

Cette forme de propagande suppose deux conditions : tout d'abord la rupture des autres groupes. Il ne faut pas que l'individu inséré dans le micro-groupe de propagande puisse appartenir à d'autres groupements où il ne subirait pas cette influence, où il pourrait donc se retrouver lui-même, et prendre appui pour résister. C'est ce qui explique la résolution en Chine de briser les structures traditionnelles, par exemple la famille. La famille, en tant que groupe privé et hétérogène (diversité des âges, des sexes, des occupations) est un obstacle terrible à cette propagande. Il fallait la faire éclater dans la mesure où elle était encore très puissante en Chine. Le problème n'est pas du tout le même aux U.S.A.[32a]et dans les sociétés occidentales...

Le commentaire suivant d'Ellul, explique pourquoi les pions de Davos, ciblent particulièrement les populations rurales, moins assujetties à la propagande que les urbains bien éduqués (1962/2013 : 109) :

Ces précisions expliquent la guerre féroce que Staline a fait aux communautés agricoles, c'est-à-dire les Koulaks et l'Holodomor en Ukraine... Le commentaire d'Ellul laisse évidemment entendre que puisque les agriculteurs de son époque étaient moins éduqués, ils étaient davantage isolés de la propagande étatique. Si les ruraux des années 50 et 60 étaient moins instruits, aujourd'hui les cultivateurs sont souvent des entrepreneurs agricoles éduqués qui gèrent souvent des entreprises qui se chiffrent en millions de dollars et qui doivent être un peu agronomes, un peu vétérinaires, utiliser les technologies et l'informatique, répondre à des attentes environnementales élevées et naviguer dans un dédale de lois et règlements, faire de la traçabilité de produits, diversifier leurs activités, etc. Si en 2023 l'agriculteur est plus éduqué que ses prédécesseurs, il garde toute de même une forte tradition d'autonomie, d'entraide communautaire et d'autosuffisance qui peut servir de base pour une indépendance par rapport aux pressions idéologiques de l'État. Les agriculteurs des Pays-Bas en ont justement fait la démonstration lorsque l'État hollandais à tenté de leur imposer des réductions de cheptel et la vente de leurs fermes. Le cas des Pays bas donne à penser que le gouvernement avait justement comme objectif “ de faire éclater les structures de milieu ”, comme le note Goebbels dans la citation d'Ellul...

Touchant le point b) et le bombardement idéologique massif et incessant de l'Occident par le DSP (appuyé par la bureaucratie étatique, le système juridique, le système scolaire, les grands médias, les entreprises commerciales de grande taille, les multinationaux financiers, Hollywood et autres), a comme objectif de conduire les individus/groupes ciblés à leur point de saturation idéologique. Lorsque cet objectif est atteint, voici le résultat selon Ellul, dans son ouvrage antérieur, La technique ou l'Enjeu du siècle (1954/1990: 331)

Si plusieurs éléments de l'analyse du lavage de cerveau offert par Ellul sont immédiatement applicables au djihad sexuel postmoderne, notons une différence immédiate, c'est-à-dire que le procédé de lavage de cerveau décrit par Ellul présuppose que tout se déroule dans un site géographique précis, soit une prison, soit un camp de concentration. Manifestement, dans le cas du djihad sexuel postmoderne, ce procédé n'a pas pour cadre une prison ou un camp de concentration et ciblant des individus, mais vise un objectif beaucoup plus large, c'est-à-dire des sociétés et cultures dans leur ensemble. Autre détail, dans son livre Propagandes, Ellul réfléchi sur les limites de la propagande et avoue que la propagande ne peut en aucun cas, modifier des concepts de base d'une culture. Il faut avouer que sur ce plan, Ellul a pu être trop optimiste, car il est assez manifeste qu'en 2023 une propagande suffisamment large et profonde peut arriver à semer la confusion et remettre en question même des notions aussi fondamentales que l'identité biologique de l'individu. Les choses sont allées bien plus loin que ce qu'Ellul a pu imaginer...

Et si l'on considère la propagande transgenre, il y a lieu de penser qu'il existe un motif politique derrière cette poussée idéologique actuelle, c'est-à-dire que si l'on parvient à rendre une population confuse au sujet d'une question aussi fondamentale que son identité biologique alors à ce stade, il y a lieu de penser qu'on pourra la faire croire ABSOLUMENT n'importe quoi à cette population. Une telle population sera alors beaucoup plus facile à manipuler par ses dirigeants politiques... Situation très intéressante pour une élite néototalitaire (et mondialiste comme le premier ministre canadien Justin Trudeau, favori de Karl Schwab et grand admirateur du régime totalitaire de la Chine communiste).

Au point c) Ellul souligne le rôle de la culpabiliisation. -> Dans le djihad sexuel postmoderne, cela prend forme dans le concept d'homophobie.


Je sens une certaine irritation de la part du lecteur postmoderne...

Cette irritation peut avoir sa source dans le fait que jusqu'ici j'ai pu laisser entendre qu'une moralité judéo-chrétienne pourrait être utile, sinon nécessaire à la civilisation occidentale. Pour ce lecteur, je propose quelques questions posées par des intellectuels, précurseurs à leur manière, du système de croyances postmoderne qui domine actuellement en Occident. Voilà donc des penseurs connus et renommés.

Voici donc une question posée par le fameux Marquis de Sade : “ Vous le lecteur postmoderne, puisque vous partagez mon adhésion au mythe d'origines matérialiste[33] (aussi connu comme la théorie de l'Évolution) sauriez-vous admettre la conclusion que j'en tire au sujet des rapports hommes-femmes ? Admettrez-vous ma logique ? Dans mon livre Philosophie dans le boudoir j'affirme (de Sade 1795/1972 : 112)

“ Ainsi je demande au lecteur s'il rejette mon affirmation ci-dessus au sujet des rapports hommes-femmes. Et si c'est le cas, j'exige donc qu'il explique (question de logique...) sur quelle BASE il la rejette, c'est-à-dire qu'il explique précisément sur QUOI il s'appuie pour la rejeter. Et cher lecteur, si tu préfères ignorer ma question, qui sait si un jour tu ne te retrouveras pas au lit avec quelqu'un comme moi (et qu'il soit plus fort que toi) ?? ”

Voilà pour la question posée par le marquis de Sade. Passons à notre deuxième question, posée par nul autre que Friedrich Nietzsche. On a généralement oublié que dans sa génération, Nietzsche, un des philosophes les plus clairvoyants du XIXe siècle, a joyeusement saboté un concept cher aux penseurs des Lumières, c'est-à-dire que l'on peut tirer l'éthique ou des lois morales du néant (ou d'un consensus social), comme le magicien tire un lapin de son chapeau. Voici le défi lancé par Nietzsche. Discutant des matérialistes inconséquents de sa génération, il a exprimé des commentaires décapants qui posent la question de l'exercice difficile de la cohérence des convictions morales dans un cadre conceptuel matérialiste (1899/1970: 78-79):

Ici, Nietzsche se moque des Anglais, mais il aurait tout aussi bien pu se moquer des Français de sa génération qui avaient proscrit la publication des œuvres trop cohérents du marquis de Sade. Plusieurs critiques des Lumières voyaient clairement le néant éthique au bout de cette entreprise et au XIXe siècle les promoteurs des Lumières en France ont jugé utile (question de marketing) que les œuvres du marquis de Sade restent oubliées un moment encore. Leur publication aurait exposé trop clairement les répercussions morales de la pensée des Lumières... Ceci dit, au XXe siècle, la situation avait évolué au point qu'il était pensable de publier de Sade. La pensée des Lumières avait suffisamment pénétré l'Occident que désormais il pût encaisser le choc de la publication d'œuvres telles que celles de Sade sans trop broncher ou réagir.

Si Nietzsche parlait parfois de danser au bord de l'Abîme[34], là où Nietzsche a jeté un coup d'oeil précautionneux dans cet abîme, Sade y a sauté à pieds joints... Et en 2023, l'Occident saute dans cet abîme aussi pour embrasser toutes les perversions pensables et, pourquoi pas ?, toutes la violence connue ou imaginée par De Sade. On aboutit alors à une éthique brutale qui n'est rien d'autre que la loi du plus fort. Mais vivre de manière cohérente et faire face à toutes les conséquences de sa vision du monde n'est pas toujours facile... Dans son Abolition of Man, C.S. Lewis, a exploré les répercussions d'une situation où on se retrouve face à une élite rejetant une moralité absolue (que Lewis désigne les Conditionneurs), tout comme nos élites postmodernes (1943/1986: 150-152)


Qui ?

Tout ce développement met inévitablement en place une question qu'on est censé ne pas poser : “ Qui dispose d'assez de pouvoir et d'influence pour accoucher et faire avancer le djihad sexuel postmoderne ? ” S'il serait présomptueux à ce stade d'y apporter une réponse catégorique et non ambiguë, les circonstances permettent malgré tout de poser la question avec assez de précision. Ce serait un début.

Mais pour poser correctement cette question, il faut faire le compte des acteurs qui se sont déjà publiquement engagés et donné leur appui public au DSP. Pour en établir la liste, suffit d'avoir des yeux pour voir. Comme on l'a déjà noté, ces acteurs sociaux sont très nombreux. On y retrouve évidemment des influenceurs, politiciens, artistes, intellectuels et personnages médiatiques, mais sur le plan institutionnel il est significatif de noter aussi l'implication de corporations diverses, mais aussi d'entreprises multinationales et de gouvernements nationaux. Notons d'abord une question préliminaire : qui peut faire pression et dicter la conduite à autant d'entreprises multinationales ? Après tout, en temps normal, de telles entreprises ont des ressources financières et juridiques qui les placent au-dessus de toute pression sociale ou idéologique. Et dans le cas de gouvernements nationaux, non seulement un État dispose de ressources financières et juridiques qui le place au-dessus de toute pression, un État dispose également de forces policières et militaires pour faire une opposition matérielle à tout effort d'intimidation ou de pression. Ainsi face à des instances aussi puissantes que des entreprises multinationales et des gouvernements nationaux, il faut des moyens de pression très importants[35]. Ceci dit, il reste que cela peut se faire sans pression, c'est-à-dire au moyen de l'infiltration des cercles de pouvoir et d'influence politique, économique, scientiifique/médical, policier, juridique, universitaire, etc.... C'est plus efficace (et moins coûteux). Un contact a énuméré quelques stratégies potentielles pouvant assurer efficacement la servilité d'autant d'organismes et d'institutions, c'est-à-dire élaborer une stratégie globale pour ensuite mettre en place ses pions (2023) :

Bien que pour l'immédiat une preuve concluante soit impossible, sur le plan logique les membres du Forum économique mondial (ou, si on veut, la secte de Davos) constitue un choix raisonnable pour la source du djihad sexuel postmoderne. Il est indéniable que ce groupe a accès aux ressources financiers, au pouvoir politique et au pouvoir médiatique et culturel pour mettre en marche un projet tel que le DSP... Ce serait à leur portée.

Sans doute que pour certains poser la question des agents à l'origine du DSP sera rejetée du revers de la main avec le mantra omniprésent : « Complotisme ! » Fin de la discussion... Mais la réplique est tout aussi facile. N'est-ce pas irrationnel et naïf de laisser entendre qu'un phénomène d'une envergure aussi massive et multinationale que le DSP puisse être uniquement le résultat d'un mouvement culturel spontané ?? Si l'on tient compte de tous les organismes, entreprises, institutions et États en Occident (organismes et instances sociaux qui, ordinairement, ont des perspectives idéologiques et intérêts divers et divergents...) qui se sont mis massivement, très servilement et très rapidement au service du DSP, alors croire que le DSP ne soit rien d'autre que le résultat d'un “ mouvement culturel spontané ” (sans coordination ou de poussée dans la bonne direction) relève alors d'un “ complotisme des circonstances ” où le “ hasard fait trop bien les choses ”... Cela ne revient-il pas à une forme de pensée magique ? Des connaissances superficielles en histoire politique suffisent pour dissiper de telles illusions...

* traduction PG


Références


- (2019) PROJET DE LOI S-202 : Loi modifiant le Code criminel (thérapie de conversion). Sénat du Canada

ADL-TABATABIA, Sean (2023) UN Chief: Christians Who Don't Accept MAPs Will Be Excluded From Society. (The People's Voice - 6/8/2023)

ADL-TABATABIA, Sean (2023) Klaus Schwab Urges World Leaders to Grant WEF Full Governmental Control Over Nations. (The People's Voice - 9/9/2023)

ADL-TABATABIA, Sean (2023) Chef de l'ONU : les chrétiens qui n'acceptent pas les pédophiles seront exclus de la société. (Profession Gendarme – 12/8/2023)

DALLAS, Joe (203) Now Serving Gay People. Not Serving Gay Doctrine. (The Stream - 19/12/2023)

DEL NOCE, Augusto (1982/2014) The Crisis of Modernity. Translated & edited by Carlo Lancellotti (McGill-Queen's University Press, Montreal & Kingston-London-Chicago 312 p.

DMITRY, Baxter (2023) UN Declares Christians Who Don't Accept Pedophiles Will Be Removed From Society. (The People's Voice - 10/8/2023)

DURDEN Tyler (2023) Time to Name The Clients: JPMorgan Flagged Over $1 Billion In Suspicious Epstein Transfers. (Zero Hedge - 1/9/2023)

ELLUL, Jacques (1954/1990) La technique ou l'Enjeu du siècle. Economica Paris vi-423 p.

ELLUL, Jacques (1962/2013) Propagandes. Economica Paris (coll. Classiques des sciences sociales) 361 p.

GOSSELIN, Paul (2003) Homophobie: déconstruction du concept "politically correct". (Samizdat)

GOSSELIN, Paul (2007) Une religion gaie ? (Samizdat – 18/4/2007)

GOSSELIN, Paul (2008) Quel est le système de croyances dominant au XXIe siècle? (Samizdat) -> examine le système idéologico-religeux postmoderne

HALPERN, Catherine (2005) Jacques Derrida (1930-2004) Le subversif. pp. 52-53 Sciences humaines (mai-juin, HS spécial no 3)

HUXLEY, Aldous (1958/1990) Retour au meilleur des mondes. Plon [Paris] 155 p.

LAMPARD, Rod (2022) UK Veteran Arrested for Posting Meme Criticising LGBTQ+ Lawfare: "If you criticise the new woke ideology, you criticise the Pride movement, you end up in cuffs. Know that citizens of Great Britain; whether you have served this country and have long medals for distinction and good service, you will end up in cuffs for expressing a perfectly legal view," Fox said. (Caldron Pool - 2/8/2022)

LEWIS, C. S. (1943/1986) L'Abolition de l'homme: réflexions sur l'éducation. (traduction et préface d'Irène Fernandez) Criterion Limoges 201 p.

NIETZSCHE, Friedrich (1899/1970) Crépuscule des idoles; suivi de Le cas Wagner. (trad. d'Henri et, al.) Denoël Gonthier Paris (Médiations ; 68) 190 p.

O'NEILL, Brendan (2024) We must be free to blaspheme against the gender cult: The sacking of a teacher for refusing to use 'preferred pronouns' is a grave assault on freedom of conscience. (Spiked - 29/3/2024)

PERRIN, Dominique (2021) Pierre Verdrager, le sociologue qui a vu un “ grand renversement ” au sujet de la pédophilie : L'affaire Matzneff a mis son travail en lumière. Ce chercheur s'intéresse de longue date à l'évolution de la perception de la pédocriminalité. Depuis un an, il estime que la société a enfin opéré un changement, qu'il analyse dans son nouveau livre. (Le Monde – 26/2/2021)

PERRY, Louise (2023) We Are Repaganizing. (First Things - October 2023)

PONTOIZEAU, Pierre-Antoine (2024) Les mutilations de la théorie du genre : un projet politique totalitaire. (France-Soir - 28/3/2024)

SADE, Marquis de; Blanchot, Maurice (1795/1972) Français, encore un effort si vous voulez être républicains. (extrait de "La Philosophie dans le boudoir") précédé de L'inconvenance majeure. Jean-Jacques Pauvert Paris (coll. Libertés nouvelles; 23) 163 p.


Annexe 1.

Quelques exemple d'appuis du DSP chez divers organismes/instances étatiques


Mondialistes appuyant le DSP

George Soros : L'argent et le pouvoir derrière le mouvement transgenre LGBTQ. (Julian/Le Grand Réveil - Strategika - 4/11/2021)

WEF Imagines a World Where Algorithms Determine if Teens Are Gay Without Knowing It: "Even if you keep hiding from your classmates, or from yourself, you will not be able to hide from Amazon, and Alibaba and the secret police." (Caldron Pool - 7/4//2022)

"Les écoles doivent préparer les enfants à avoir des partenaires sexuels" affirment l'ONU et l'OMS. (Stop World Control - 1/5/2023)

WHO Pushes "Early Childhood Masturbation" For Toddlers, Encourages Questions About Gender Identity For Kids Aged 4: "sexuality education starts from birth". (Steve Watson - Summit News - 15/5/2023)

Why is the WHO sexualising children? Global institutions are waging a silent culture war in the classroom. (Frank Furedi - Spiked - 19/5/2023)

WHO and UN Orders Schools to Begin Teaching Toddlers About ‘Kinky Gay Sex'. (Sean Adl-Tabatabai - The People's Voice – 1/9/2023)

WEF Orders World Govt's to Lower Age of Consent to 12. (Baxter Dmitry - The People's Voice - 19/11/2023)

Transition de genre : des médecins s'inquiètent d'une future directive de l'OMS. (Paul Sugy - Le Figaro - 11/1/2024)

WEF Activist Arrested on 'Sickening' Slew of Child Sex Charges. (Sean Adl-Tabatabai - The People's Voice - 18/1/2024)

Pourquoi la famille est attaquée par les mondialistes ? (Charles Sannat - Insolentiae - 30/1/2024)

EU Legalizes Child Porn As WEF Agenda to Normalize Pedophilia Accelerates. (Baxter Dmitry - The People's Voice – 16/2/2024)

L'ONU voudrait transformer la critique de l'idéologie de genre en « crime contre l'humanité » ! (Dr Gérard Delépine - Profession Gendarme - 16/2/2024)


Le système scolaire comme instrument du DSP

University Threatens to Fire Professor for Criticizing a Faculty Member Who Allegedly Silenced Student Who Opposed Gay Marriage. (Carly Hoilman - The Blaze - 29/3/2016)

B.C. teacher fired for having the wrong opinion. (Christie Blatchford - National Post - 7/12/2016)

Professeur en Colombie-Britannique licencié pour délit d'opinion. (Pour une école libre au Québec - 9-12-2016)

Gender War Update: Scottish Student Expelled For Believing In Two Genders. (Diane Gaskins - Pulpit & Pen - 6/4/2019)

Dépenses scandaleuses: $1600 pour une conférence drag queen dans une école : Dans une révélation choquante, il est apparu au grand jour comment les commissions scolaires 'woke' dépensent l'argent des contribuables, suscitant des inquiétudes quant à l'état du système éducatif au Québec. Ce système est confronté à des problèmes tels que la pénurie d'enseignants, des infrastructures inadéquates et la négligence des équipements essentiels. (Alexandra Lavoie - Rebel News – 13/7/2023)

BREAKING: Georgia district defends offering kids porn, claims it "promotes intellectual freedom". (Libs of TikTok - TikTok - 29/8/2023)

School district's no-opt-out policy regarding LGBT books challenged by religious parents who say it requires teachers 'to shame children' for their faith. (Candace Hathaway - The Blaze - 4/8/2023)

Woke Maryland Private School Questions Young Boys About "Gender" & "Sexuality". (Tyler Durden - Zero Hedge - 26/1/2024)

School Chaplain Almost Sees Ability to Work With Children Taken Away by Govt After Sermon Supporting Biblical Marriage. (Protestia - 27/1/2024)

Nos ministres ont du talent. (L'Échelle de Jacob - 24/1/2024) -> En France, des associations de défense des enfants, notamment celle de « SOS Education », qui lance une pétition contre l'idéologie du genre proposé par le Premier ministre Attal

School Reportedly Denies 11-Year-Old Permission to Form Interfaith Prayer Group After It Okays LGBT Group. (Hank Berrien - DailyWire - 12/4/2024)

Catholic school gushes over meeting with pro-abortion, lesbian governor: Our 'personal values are closely aligned'. (Cortney Weil - Blaze News – 16/4/2024)


Appuis gouvernementaux (financiers et institutionels) massifs au DSP

Totalitarisme Gay au Canada: l'Ontario adopte une loi permettant d'arracher les enfants aux parents chrétiens. (Jeanne Smits - Reinformation.tv - 2/6/2017)

Ils croient que l'homosexualité c'est mal, on leur refuse le droit à l'adoption: EDMONTON  Un couple a vu sa demande d'adoption être rejetée par des fonctionnaires du ministère des Services à l'enfance de l'Alberta en raison de ses croyances religieuses liées au genre et à la sexualité, lesquelles seraient contraires à la position officielle de la province. (Agence QMI - Journal de Montréal - 6/11/2017)

The British police are institutionally woke : The Met Police chief's pledge to remove identity politics from policing rings utterly hollow. (Thomas Osborne - Spiked – 31/8/2023)

USAID Introduces New Framework to Promote ‘Comprehensive Sexuality Education' Abroad. (Leif Le Mahieu - DailyWire. – 2/8/2023)

Dr. Peter Jones (2021) It Is My Business. (TruthXchange - 28/8/2021)

'Q stands for queer': Canada's state broadcaster explains '2SLGBTQQIPAA+' to kids through child reporter. (Andrew Chapados – The Blaze – 14/6/2023)

Why is the Welsh government funding Drag Queen Story Hour? Welsh Labour has embraced every mad trans idea going. (Jo Bartosch – Spiked – 18/8/2023)

EU Wants All 'Gendered Language' Erased: Also wants words such as 'pushy' and 'shrill' replaced, because they are too often "associated with women". (Steve Watson - Modernity - 29/1/2024)

Biden Thinks American Exceptionalism Means Urging Other Countries to Push Trans, Gender Ideology. (Ben Shapiro - DailyWire - 5/3/2024)

James Woods on LGBTQ Pride Events: U.S. 'Celebrates Mental Illness a Full One Third of The Calendar Year'. (Virginia Kruta - DailyWire- 1/4/2024)

Poland Prepares New Hate-Speech Law: 3 Years In Prison For Insulting LGBT People. (ReMix News - Tyler Durden/Zero Hedge - 2/4/2024)


Églises appuyant le DSP...

Gay Marriage—a big stick to beat the church with. (CMI - 5/3/2014)

Le fisc doit sévir contre les intégristes religieux, dit François Legault. (La Presse - 4/2/2015)

A hit list of Christian colleges?: Higher Education | Department of Education grants LGBT lobby’s request to publish Title IX waiver recipients. (J.C. Derrick - World Mag - 25/1/2016)

LGBT activists apply financial lever to Christian colleges. (Nick Eicher - WorldMag - 18/3/2016)

Largest Protestant Adoption Agency In U.S. Opens to LGBTQ Couples. (Charlotte Pence Bond – DailyWire – 1/3/2021)

LGBT activists sue Canadian pastor for preaching biblical sexuality: 'Our services are our services,' the pastor said in response. 'You don't go into a bake shop and ask them to fix your car. Then you can't come into a Christian church and expect us to convey messages that we don't agree with.' (Jonathon Van Maren - LifeSite - 15/3/2021)

Revoice Leaders Promoting "Homosexuality is a Blessing" Nonsense. (Reformation Charlotte - 10/5/2021)

Baylor University exposed as "anti-Christian" in its teachings. (Ethan Huff - News Target - 22/5/2021) -> A Baylor alumnus himself, Jeffress made these comments in response to a recent resolution that was adopted by the school creating a university-sanctioned LGBTQ organization.

'God Is Non-Binary' Says Church of England's First Transwoman Priest. (Jack Montgomery - Brietbart - 1/7/2021)

Major Evangelical Figure Comes Out as Gay. (Marsha West - Christian Research Network - 12/8/2021)

'We're here! We're queer! Get used to it!': President of college founded by Methodists promotes LBGTQ mural in freshman dorm. (Dave Urbanski - The Blaze - 7/9/2021)

What is Queer Theory and How Are Churches Embracing It Either Intentionally or Inadvertently. (Reformation Charlotte - 6/10/2021)

Former Celibates Admit the "Gay Christian Celibate" Movement Gateway to Full, Practicing Homosexuality. (Reformation Charlotte - 12/11/2021)

Big Eva's Effeminate Response to Canada's New Law. (Evangelical Dark Web - 16/12/2021)

Christian college cancels speaker who told students to avoid sexual immorality. (Margaret Peppiatt - The College Fix - 28/2/2022)

Major Christian denomination splits over 'divisive and destructive debates' on LGBT issues. (Phil Shiver - The Blaze - 4/3/2022) - > regarding the United Methodist Church...

Nearly 3 in 4 Protestant pastors say identifying as transgender 'morally wrong': Similar numbers reject physical attempts to change gender, survey says. (Mark A. Kellner - The Washington Times - 4/3/2022) -> A condescending postmodern perspective on "resistance" to transgender ideology in Protestant churches...

Conservative Methodists Pull Trigger on New Denomination After LGBTQ-Libs Cancel General Conference. (Protestia - 8/3/2022) - > regarding the United Methodist Church...

Christian colleges face a clear choice: There is no "third way" on sexuality. (Barton J. Gingerich - World Mag - 28/3/2022)

Methodist Church's First Drag Queen Pastor: 'God Is Nothing':In a new poem, a gender-bending minister for the nation's third-largest denomination says that queerness is divine. (Ellie Gardey - The American Spectator - 31/5/2022)

To be Ashamed of God's Law is to be Ashamed of God: "For too many, those parts the modern world has deemed most unacceptable have been the parts most ignored. As a result, we have professed Christians selectively blending the Bible with culturally acceptable sins." (Ben Davis - Caldron Pool - 9/7/2022)

When Churches Go Bad: Fight or Flight? On the Anglican Church split. (Bill Muehlenberg - Caldron Pool - 18/8/2022) -> What to do when a Church rejects Biblical morality.

Mennonites Go Gay, Pass Resolution Allowing LGBTQ Weddings and "Repents" for Excluding LGBTQ People. (The Dissenter - 24/8/2022)

Religious University Forced to Recognize LGBT Student Club Takes The Fight to SCOTUS. (Sarah Parshall Perry and Jason Bedrick - The Federalist - 7/9/2022)

Belgian Bishops Formally Bless Homosexual Relationships: This punctuates the liberal hierarchy's long subversion of Church teaching. (George Neumayr - The American Spectator - 21/9/2022) -> catholic bishops...

Baptists, Liberty of Conscience, and Same-Sex Marriage "The Baptist distinctive of 'liberty of conscience' was never a liberty to disobey the commands of God, rather, it's a liberty to be afforded in disputable matters." (Tim Grant - Caldron Pool - 22/11/2022)

Lawsuit seeking to force Christian universities to conform to LGBT-sanctioned ideology thrown out by federal judge. (Joseph MacKinnon - The Blaze - 19/1/2023)

Transgenderism as the Conduit for the Persecution of the Church. (DISNTR - 19/1/2023)

Voddie Baucham Exposes Gay Attack on Churches, Rips Pastors Who Fall For It. (DISNTR - 20/1/2023)

What Does Andy Stanley Believe About Homosexuality? (Evangelical Dark Web - 25/1/2023)

Baptist church requires members to sign 'biblical sexuality' pledge: 'An exercise in clarity... in a sexually confused world'. (Cortney Weil - The Blaze - 1/2/2023)

Bishop Reports Church Member to Police For 'Hate Crime' on Twitter: Police contacted Margrave and ordered him to effectively hand himself in before police turned up at his front door. (Caldron Pool - 3/2/2023)

UN to push religious communities to 'fully comply' with human rights law to 'empower' LGBT+ people. (Candace Hathaway - The Blaze - 6/2/2023)

Catholic HS Student Allegedly Suspended For Opposing Transgenderism Gets Arrested After Attempting to Attend Class: REPORT. (Joe Roberts - Daily Caller - 7/2/2023)

The Anglican Church and 'Sacramental Sodomy'. (Mark Powell - Daily Declaration - 22/2/2023)

Are evangelical leaders as courageous as J.K. Rowling? Now is the time for prominent leaders and institutions to push back against the gender revolution. (Carl R. Trueman - World Mag - 23/2/2023)

The Push to Normalize Weird Sexuality in the Church is Increasing at an Alarming Rate. (DISNTR - 22/3/2023)

Global Anglicans Issue Statement: 'We Cannot Walk Together' with Apostate Anglicans in Church of England. (Paul Brown - Protestia - 26/4/2023)

World's Largest Baptist University Hosts 'Queer Sex Ed' Night. (Alex Parker - Red State - 26/4/2023)

'The Chosen' Can't Serve Both God And LGBT 'Pride' Activists. (Jordan Boyd - The Federalist - 31/5/2023)

UN Certified 'Expert': Religious Communities Must Yield To LGBT Demands. (Thomas D. Williams, Ph.D. - Breitbart - 22/6/2023)

Our Lord or LGBTQ+? (Rolaant McKenzie - News With Views - 25/6/2023)

Blasphemy? This woke pastor invokes TAYLOR SWIFT and claims God is NON-BINARY. (The Blaze - 5/7/2023)

6,000 congregations are leaving the United Methodist church in a split over LGBTQ agenda. (Carlos Garcia - The Blaze - 6/7/2023)

Forecasted trickle of disaffiliations became a 'wave'. (Steve Jordahl - American Family News - 10/7/2023)

Bowing to Ungodly Pressures. (D. Eaton - The Fight of Faith - 11/7/2023) -> The Church dealing with the pressure to compromise with LGBTQ+ ideology...

LBGTQ group says Christian mayor must meet demands or resign after speaking against church's Pride worship service. (Dave Urbanski - The Blaze - 18/7/2023)

Majorities of Church of England Priests Support Gay Marriage, Premarital Sex, Survey Finds. (Samuel Spencer - Daily Caller - 30/8/2023)

Succumbing to blasphemy: LGBTQ affirmation within the Church. (Steve Jordahl - American Family News - 22/9/2023)

Texas Church Pays to Send Minors Across State Lines For Genital Mutilation Surgery. (Jonathan Richie - The Federalist - 27/9/2023) -> DSP corruption in churches...

Popular Christian Leaders Share Platform With Queer and Transgender "Christians" at "Christian" Conference. (DISNTR - 3/11/2023)

More than 200 Georgia congregations leave Methodist denomination over LGBTQ issue. (Lauren Canterberry - Wolrd Mag - 20/11/2023)

Franklin Graham Laments Church of England's LGBT Capitulation "It's a sad day for the Church of England," Graham wrote. (Rod Lampard - Caldron Pool - 23/11/2023)

UK Bible College Axed Theology Professor After Activists Whinged About Him Affirming Biblical Doctrin:e "In sum, the Bible College argued that Edwards posting about sound Biblical doctrine, was a breach of the biblical institution's social media policies." (Rod Lampard - Caldron Pool - 30/11/2023)

A Review of Double-Minded: How Sex is Dividing The Australian Church. by Mark Durie. (Bill Muehlenberg - CultureWatch - 12/12/2023)

Vicar Faces Official Rebuke From Church of England For Saying Trans Archdeacon is "Biologically a Bloke". (Will Jones - Daily Sceptic - 17/12/2023)

'Heresy': African Bishop Rejects Vatican's Call to Bless Those in Same-Sex Relationships. (Dylan Gwinn - Breitbart - 30/12/2023)

United no more: The United Methodist Church loses more than 7,600 churches due to disaffiliation ahead of Dec. 31 deadline. (Mary Reichard, Myrna Brown - World Mag - 4/1/2024)

UK Church Replaces 'Husband And Wife' With More 'Inclusive' Terms: Claims the terms could be "hurtful". (Steve Watson - Modernity News - 2/1/2024)

Taking sides A growing divide over the theology of sexual brokenness threatens to tear evangelical institutions apart. (Mary Jackson - World Mag - 22/2024)

Side B Theology Exposed: The Push For More Homosexual Pastors. (Ray Fava - Evangelical Dark Web - 24/1/2024)

American Family Radio Drops Alistair Begg Over LGBTQ Wedding Remarks. (Protestia - 25/1/2024)

Rapidly Declining Mainline Church Seeks to Require Ministers to Support Transgenderism, Gay Marriage: Has a religion separate from Christianity developed? (Ellie Gardey - The American Spectator - 5/3/2024)

Churches Embracing Queer Ideologies are Idolatrous, Robbing God of the Glory He Deserves. (DISNTR - 3/4/2024)

Truett Theological Seminary [at Baylor University] Hosts Gay-Affirming Speakers, Panelists. (Protestia - 12/4/2024)

 


Intolérance du DSP / on étouffe tout débat ouvert, avec le système juridique comme matraque

Victory, at last: Stephen Boissoin prevails against Alberta's human-rights censors. (Jonathan Kay - National Post - 19/10/2012)

En France, deux chrétiens évangéliques traduits en justice pour un tract présumé homophobe. (Evangéliques du Bas-Rhin - 1/9/2015)

‘Unbelievable’: Evangelist Franklin Graham Responds to Gov’t Decision to Fine Christian Bakers $135,000 for Declining a Gay Wedding Cake. (TheBlaze - 7/7/2015)

Condamnée à 5 000 € d’amende pour avoir qualifié l’homosexualité d’« abomination ». (EEPEES - 29/12/2015)

Two Christian women threatened with jail time for refusing to celebrate LGBT events. (Wintery Knight - 23/12/2018)

Journalist investigated by police for opposition to radical gender ideology. (The Christian Institute - 21/3/2019)

UK Judge Rules in Favor of Firing People Who Disagree With Transgenderism. (Wintery Knight - 23/12/2019)

Christian Foster Agency must Change its Policy to Accept Gay Couples, Judge rules. (Pulpit and Pen - 1/7/2020)

The trouble with conversion therapy: Anything other than affirmation is deemed abusive. (Dr Anna Hutchinson – UnHerd – 29/8/2023)

'Arrest Me!': J.K. Rowling Challenges Scotland's New Hate Crime Laws. (Richard Eldred - Daily Sceptic - 1/4/2024)

JK Rowling dares police to arrest her over anti-trans statements. (Yahoo News - 2/4/2024)



Annexe 2

Régimes totalitaires du 20e siècle et le néototalitairisme de 2023

Faison un moment la comparaison des idéologies totalitaires du 20e siècle comme le Nazisme ou le Communisme et les néo-totalitaires du 21e siècle, c'est-à-dire l'idéologie promu par les élites mondialistes tels que Forum Économique Mondial/Davos, les Bilderburgers, etc.

Au début du 20e siècle, les idéologies modernes, dont le nazisme et le communisme de type stalinien, n'ont pas hésité à exploiter des moyens brutaux et coercitifs pour faire fléchir l'opposition, faire taire les critiques et imposer une uniformité de l'opinion. À la même époque, il y eut évidemment des chrétiens exemplaires comme Deitrich Bonhoeffer et Richard Wurmbrand ayant eu le courage de se tenir debout devant le mensonge oppresseur ainsi que le courage de payer le prix pour leur foi et leur prise de position. Ceci dit, il me semble très important que les chrétiens de cette génération comprennent certains aspects uniques et nouveaux de la situation qui nous confronte actuellement en Occident.

Le truc c'est qu'en Occident nos élites postmodernes actuelles ont appris une leçon très importante de cette expérience du 20e siècle. Ils ont constaté que les méthodes ouvertement brutales et coercitives employés par les nazis et communistes jettent les cartes sur table et attirent à celui qui les utilise des ennemis déterminés et conscient des enjeux. Ainsi lorsque les SA/Chemise Brunes ou les KGB soviétique cognent à la porte ont sait très bien à qui on fait affaire. Un ennemi à découvert, comme un régime communiste, force le chrétien (ou les dissidents politiques) à faire une réflexion très sérieuse au sujet de sa foi et de ses convictions et ensuite poser des gestes en conséquence. En somme, les méthodes brutales et coercitives rendent la situation idéologique (et les enjeux) trop claire. On peut supposer que les dirigeants de la Chine communiste actuelle font face à cette réalité, c'est-à-dire faisant face à une église chrétienne chinoise purifiée et courageuse devant la persécution.

Ayant appris cette leçon, nos élites postmodernes ont donc mis de côté la persécution et la violence ouverte et s'appuient avant tout sur un pouvoir dissimulé et hypocrite ainsi que sur la manipulation et de petites attaques indirectes, venues de factions serviables (comme les AntiFa ou les BLM) sans attache évident.. Il faut voir clairement que ces factions sans attache sont des pions jetables. Lorsqu'ils auront servir leur but, les élites postmodernes ne hésiteront pas à les repousser (ou les éliminer)... Ils seront largués au bon moment... Ainsi, dans notre génération, l'État (avec ses institutions démocratiques et sa machine bureacratique) n'est plus le foyer unique du pouvoir. Nos élites postmodernes sont bien plus subtils, plus marketing, que les nazis ou les communistes ne l'ont jamais été. Pas besoin d'envoyer les chrétiens aux pelotons d'exécution ou en Sibérie... Nos élites postmodernes sont donc bien installées dans les grands médias et chez Google, NetFlix, Apple, Microsoft, YouTube, FaceBook, dans le système d'éducation, etc... Le pouvoir postmoderne est décentralisé, donc plus difficile à identifier. Imaginez un boxeur dans un ring, affrontant un combat avec un adversaire complètement invisible... Il prends régulièrement des coups sur la gueule, mais ne peut déterminer d'où viennent les coups et ne peut en donner pour se défendre... Ça c'est TRES différent de la situation qui a confrontée l'Église Confessante des années 1930-40... L'infiltration et la corruption sont leurs stratégies primaires des néo-totalitaires du 21e siècle.

Il faut ajouter, pour ce qui est du renoncement des moyens coercitifs (violence, brutalité et menace physique) par nos élites postmodernes, qu'il s'agit d'un renoncement uniquement stratégique et non pas un renoncement par principe, c'est-à-dire que pour le moment les méthodes manipulatrices leur semblent assez efficaces pour parvenir à leurs objectifs de transformation sociale... Mais comme on le voit bien dans le mouvement Antifa (comparables aux chemises brunes des nazis) ou les BLM, nos élites postmodernes démontrent que cela ne les gène pas pas du tout de supprimer le droit de parole des autres par l'intimidation et des moyens de plus en plus coercitifs. Au Canada, la cour suprême et les politiciens grignotent de plus en plus la liberté de pratique du christianisme. Les attaques contre l'école maison font partie de cette stratégie (et expose l'INTOLÉRANCE fondamental des postmodernes). Nos élites postmodernes ne peuvent pas supporter que même les plus petits échappent à leur emprise totalitaire. Il se peut que la période d'intervention NON-coercitive des postmodernes soit en processus de finalisation... Je soupçonne que l'on rentre dans un temps de jugement et d'humiliation pour l'Occident...

Chose certaine, aux États-Unis lorsque les Antifas et les BLM déclenchent des émeutes et saccagent des quartiers complets (dans des états où les démocrates sont au pouvoir), il est manifeste que les autorités ont interdit à la police d'intervenir... Visiblement les dirigeants jugent cette violence “ utile ”[36]... Ainsi les Antifas et les BLM sont en quelque sorte les Chemises Brunes des postmodernes... À ce détail de près, c'est que les Chemises Brunes étaient ouvertement liés au parti Nazi tandis que les élites postmodernes sont bien contents d'exploiter la violence et l'intimidation faite par les Antifas et les BLM, mais puisqu'il n'y a pas de lien explicite entre eux, les élites postmodernes sont dans une position idéale, c'est-à-dire pouvant exploiter la violence des Antifas et BLM lorsque ça leur convient, mais peuvent s'en laver les mains immédiatement si ça devait “déraper”...



Notes

[1] - Si le concept du “ djihad sexuel postmoderne ” fait allusion à la doctrine islamique du djihad, le parallèle se limite ici au concept de guerre sainte avec des soldats très motivés sur le plan idéologique. Évidemment le parallèle s'arrête là, car la majorité des musulmans fidèles aux enseignements du Coran ne partagent en aucun cas la moralité sexuelle postmoderne qui s'impose actuellement en Occident (démontré par les protestations massives organisées par des musulmans au Canada en septembre 2023). Il n'y a donc pas de lien entre les concepts avancés par le DSP et l'Islam. D'autre part, il est clair que la propagande LGBTQ+ fait peu de progrès dans les pays où l'Islam domine sauf peut-être chez les musulmans très exposés à l'influence occidentale. Autre point de contraste, si le djihad islamique est avant tout une guerre de conquête territoriale, le DSP est avant tout une guerre de conquête culturelle. Le but semble bien être l'éradication de tout résidu de moralité judéo-chrétienne en Occident.

[2] - Voir : Lobby Pédocriminel - Un mouvement devenu international (partie 1). (Laurence Beneux - France-Soir - 30/9/2023)

[3] - Quelques exemples

CNN says it's “anti-gay” to prosecute men having sex with 12-year-olds... (Revolver – 1/9/2023)

ADL Declares Pedophiles ‘Will Liberate America'. (Baxter Dmitry – The People's Voice - 12/9/2023)

Stratégie alternative/hypocrite des grands médias: Faire preuve de moral dur à l'égard de pédophilie dans l'Église, mais ailleurs, dans les cercles de pouvoir et d'influence en Occident, faire preuve d'indulgence et ignorer les faits...

[4] - Voici le cas d'un commerce américain vendant de l'électronique

Best Buy Employee Says Tech Company Fired Him After He Exposed Alleged Religious Discrimination, LGBTQ Preference. (Brandon Drey – DailyWire – 3/9/2023)

Et le cas d'un commerce vendant des rasoirs pour hommes...

Braun Slammed For Using Trans Model With Mastectomy Scars to Advertise Men's Trimmers. (Niamh Harris - The People's Voice – 20/9/2023)

[5] - The Controversy Surrounding BlackRock's Promotion of LGBTQ Initiatives. (ARMAN Executive –Linkedin – 5/6/2023)

[6] - Modifications de lois existantes, modifications souvent faites l'été lorsque la majorité est en vacances...

[7] - Ou arborer les symboles de Fierté gaie sur leurs véhicules de patrouille...

[8] - C'est le cas d'une mère de famille britannique, Kate Scottow

British Police Arrest Mother at Home for Using Wrong Pronoun on Twitter. (Sean Adl-Tabatabai - The People's Voice - 10/2/2019)

et d'un prédicateur de rue en Angleterre (pourtant un pays avec une longue tradition de liberté d'expression)

Freedom of Preach – How a Street Preacher Was Arrested for 'Misgendering'. (Nick Dixon - Daily Sceptic - 20/3/2023)

Cas très semblable au Canada

Police handcuff and arrest black pastor for preaching plain gospel message. (Blog Winter Knight - 2019)

[9] - Il s'agit du cas du père de famille canadienne, Robert Hoogland qui fut arrêté et mis en prison pour s'être opposé l'opération transgenre de sa fille (de 13 ans au moment où les traitements/mutilations ont commencé).

Jailed Canadian Father Still Fighting Child's Gender Transition. (Mairead Elordi - DailyWire - 17/6/2022)

Canadian Father Jailed After 'Misgendering' Daughter Lands Win In Appeal Court: "One day your child is healthy and the next day your child is on testosterone." (Amanda Prestigiacomo - DailyWire - 29/8/2023)

[10] - Et cet article d'un journaliste britannique relate que les Nations Unies font des efforts zélés pour rendre la prostitution légale dans tous les pays.

Why Are UN Human Rights Advocates Obsessed With Legalising the Sex Trade? (Dr David Mcgrogan – Daily Scpetic – 20/9/2023)

[11] - Mais bon, si l'influence de la franc-maçonnerie peut être une menace plus ou moins invisible dans nos collèges bibliques, elle n'est pas la seule, car il reste d'autres menaces, tout à fait visibles, dont l'influence de diverses écoles de pensée théologique remettant en question l'autorité des Écritures (en commençant par le livre de la Genèse -> BioLogos), la pensée postmoderne et son rejet de la vérité qui entraîne un œcuménisme sans discernement et, plus récemment le djihad sexuel postmoderne qui à la fin mettrait en place dans chaque église évangélique un pasteur pro-LGBTQ (les anglicans et d'autres ont franchi ce pas), un homosexuel comme responsable des louanges et un pédophile comme responsable de l'école du dimanche et une lesbienne comme responsable de la garderie/pouponnière. Les églises évangéliques où la prédication sur le péché et l'exigence de la repentance ne font pas partie de l'Évangile prêchée, ne sauront offrir aucun obstacle à ce genre de dérive. Pour que cela devienne réalité, il suffit que le leadership évangélique de cette génération se taise et se mette la tête dans le sable et cela se fera... On dit que lors de la migration des saumons, les poissons en santé nagent à contre-courant et les poissons morts suivent le courant...

[12] - Pourtant les ambitions d'Hitler étaient couchées noir sur blanc sur dans son livre Mein Kampf (1934).

[13] - Et il ajoute : “ C'est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux; mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux. ” (Matt. 10 : 32-33)

[14] - Sinon peut-on interpréter de telles affirmations comme rien d'autre que l'expression des vœux personnels du déclarant, c'est-à-dire qu'il veut que la moralité sexuelle change dans un certain sens. Parallèlement on aurait pu déclarer, immédiatement après la Deuxième Guerre mondiale et le constat de l'Holocauste, que “ la moralité politique a changé ”, insinuant donc que des projets génocidaires gérés par un État moderne étaient désormais légitimes et devaient être admis, puisque l'histoire démontrait le fait brut de leur existence... Rien d'autre n'est exigé pour les justifier... L'affirmation que “ la moralité sexuelle a changé ” reste dans cette logique.

[15] - Mais en ce qui concerne les tribunaux, je soupçonne TRÈS fortement que les politiciens/avocats des années 60 qui ont fait les premières démarches pour changer les lois sur le mariage l'ont fait délibérément dans le but de détruire les mariages ET saper l'autorité paternelle.... Concept qui est une hérésie pour les élites postmodernes qui détiennent le pouvoir aujourd'hui... Notons que si en 2023 le DSP est nécessairement une affaire coordonnée, les étapes franchies au début du 20e siècle n'exigent pas de coordination, seulement des individus avec des motivations idéologico-religieuses similaires (aboutissant au rejet de la moralité judéo-chrétienne).

[16] - À l'aide de propagande culturelle, c'est-à-dire avec l'homosexuel sympathique dans les téléromans ou films.

[17] - Il faut savoir que si le programme eugénique nazi a été connu surtout par l'Holocauste, (où 6 millions de Juifs sont morts) tout ça a commencé par un programme presque oublié aujourd'hui qui avait le nom de code: T4. Le programme T4, appuyé par le système de santé allemand, a visé justement les mêmes types d'individus qui sont visés par le discours actuel de la compassion postmoderne, soit les handicapés physiques et mentaux, tous ceux que l'on estimait dépendants, faibles, marginaux, improductifs et “de trop”. La majorité des morts du programme T4 furent tirés non pas des rangs des “ races inférieures ” (selon l'idéologie nazie), mais des Allemands ordinaires. Les documents administratifs nazis indiquent que ce régime accorda la mort “ par compassion ” à 70 000 individus, mais d'autres estiment plutôt que 200 000 adultes et enfants mal formés, débiles ou incurables furent éliminés.

[18] - Et cette intolérance n'exclus pas l'usage de violence ou de menace de violence, c'est-à-dire des chemises brunes pour intimider les critiques. (ex. menaces aux juges américains antiavortement).

[19] - Touchant les premiers balbutiements du DSP. En Occident, les fondements du DSP furent des attaques contre l'hérésie du patriarcat et abouttissant ventuellement au féminisme. Dans le monde littéraire, ces attaques contre le patriarcat ont pris des formes diverses comme le patriarche (Félix Grandet) présenté par Honoré de Balzac dans le roman Eugénie Grandet (1833), patriarche qui est dépeint comme un être méprisable, un despote et avare incurable. Et peu de temps après que débuteront ces attaques contre le patriarcat verront commencer les premiers pas du mouvement féministe. Si à la fin du 19e et début 20e siècles, le féminisme a lutté pour l'égalité des droits avec les hommes (notamment droits de propriété, divorce, vote) plus tard l'effet principal du féminisme semble a été de conduire les femmes à mépriser le rôle de mère en échange de s'accaparer des rôles de prestige du mâle (tout en ignorant les rôles traditionnels du mâle qui sont sans prestige). Évidemment, le mépris le plus brutal (et le moins ambigu) du rôle de mère par les femmes s'exprime simplement dans le geste de l'avortement. Touchant les influences à la source du féminisme, dans l'article qui suit, Virginia Allen examine les premiers penseurs féministes, dont le poète britannique Percy Shelley (1792-1822), sa fille Mary Godwin-Shelley (1797-1851) et Mary Wollstonecraft-Shelley (1759-1797), et signale un lien avec ces penseurs et l'occultisme...

How Feminist Movement Drew Ideology From the Occult. (Virginia Allen – The Stream – 11/8/2023)

En tout cas, ce lien avec l'occulte tient bon dans le cas de Balzac, car sa page wiki note qu'il a frayé avec les “ écrits de Swedenborg, ainsi qu'au martinisme et aux sciences occultes. ” Aussi, lien entre le féminisme et la religion progressiste de Saint-Simon et Charles Fourier (19e siècle).

[20] - Ce qui contraste fortement avec la situation au 20e siècle où la propagande est généralement l'affaire de l'État, sinon périodiquement l'affaire de grandes entreprises commerciales. Au 21e siècle (postmoderne) la propagande est diffuse, à multiples visages et promu par une grande variété d'organismes.

[21] - Avec des objectifs limités, tels que “ Votez pour le candidat XYZ ! ” ou encore, lors d'une guerre “ Acceptez votre défaite, soumettez-vous à votre adversaire militaire. ”

[22] - Dans un article de revue savant examinant la pensée de l'intellectuel postmoderne Jacques Derrida, on met en lumière ce caractère profondément manipulateur du discours postmoderne (in Halpern 2005: 52):

Ce que Halpern décrit ici est un processus qui est caractéristique du DSP. Pour trouver un exemple, on n'a qu'à penser à la redéfinition du mot mariage en Occident... Et dans la même veine, notons que si le concept d'identité sexuelle est sans intérêt sur le plan scientifique, il est TRÈS utile sur le plan idéologique. Un instrument de propagande en somme, une ogive idéologique anti-blindée lancée par des propagandistes hypocrites...

[23] - Tout en excluant protéger les autres citoyens des critiques des pédophiles et travestis...

[24] - Même si l'on n'a jamais songé à demander l'avis des citoyens canadiens à ce sujet. Nos élites postmodernes ne songeraient jamais consulter les masses même sur des questions qui les concernent directement.

[25] - À ce sujet, voir :

https://femmes-egalite-genres.canada.ca/fr/saison-fierte.html

[26] - Une exemple au Canada où on puni une province (via une poursuite judiciaire) qui a osé limiter les effets du DSP et pour avoir affirmé (implicitement) que l'État n'a pas le droit de s'interposer entre le parent et l'enfant.

Le Nouveau-Brunswick poursuivi pour sa révision de la politique 713. (Radio-Canada - 8/9/2023)

[27] - Voici, selon Ellul, comment se présente la situation pour un État en temps de guerre (mais généralement applicable en temps de paix...) (1962/2013 : 296-7) :

[28] - Voici quelques indices clairs que les grandes banques (britanniques...) font partie des agents actifs au service du DSP.

Most High Street Banks are Signed up to Stonewall Diversity Schemes. (Will Jones – Daily Sceptic – 4/7/2023)

Majority of High Street Banks Are Members of Stonewall Diversity Schemes. (Niamh Harris - The People's Voice – 5/7/2023)

Time to Name The Clients: JPMorgan Flagged Over $1 Billion In Suspicious Epstein Transfers. (Tyler Durden - Zero Hedge - 1/9/2023)

[29] - En effet, lorsqu'un individu fait face au système juridique, il est neutralisé car cela bouffe ses ressources financières (engagement d'un avocat) et ses ressources en temps.

[30] - Ou à des procédures pires encore comme le Projet MK-Ultra financé par la CIA...

[31] - Si en France la Révolution française a été un tournant critique, un moment charnière où les institutions influencées par l'Église catholique seront désormais dominées par les Lumières et l'humanisme. Ici au Québec, tout cela c'est fait beaucoup plus tard. La dominance idéologique et sociale du catholicisme au Québec a pris fin seulement dans les années 1960, lors de ce qu'on appelle ici la Révolution Tranquille (par opposition à la Révolution française, bien moins tranquille...). Avant, le Québec était extraordinairement zélé pour le catholicisme et ultramontain. Le reste du Canada est différent, car chez les Anglais, le protestantisme dominait. Et les Anglais ont toujours entretenu une tradition critique face au système idéologico-religieux des Lumières. Ici par exemple, le système d'éducation dans son ensemble ainsi que le système de santé a été créé et géré par l'église catholique et elle a eu beaucoup d'influence sur la politique jusqu'aux années 60. Après la Révolution Tranquille, de 1960-1970, les influences modernes (et francs-maçons) dominent.

Par la suite l'Église catholique a perdu une part très grande de son pouvoir institutionnel (cédé au modernes, technocrates de l'État) et de son influence sociale. Le 20e siècle a vu la montée de ce qu'on appelle des idéologies issues des Lumières, c'est-à-dire séculières, laïques, capitalistes. Pour plusieurs, cette transition du système catholique vers le système moderne a été simplement un processus administratif, un passage des pouvoirs somme toute, mais cela masque l'aspect idéologique de la chose, c'est-à-dire le fait que du point de vue de l'anthropologue des religions, les québécois se sont (inconsciemment) convertis à une nouvelle religion (ou système de croyances). Ils ont largué le catholicisme et ils ont adopté un nouveau système de croyances. Vers la fin de la Révolution Tranquille, bon nombre de Québécois ont opté pour l'indépendantisme comme religion substitue...

Depuis, les attitudes au Québec ont se sont rapprochées très rapidement de celles qui sont courantes en France, même jusqu'à l'attitude antiaméricaine d'une part assez large de notre élite (ironie, car sur le plan matériel et consommation nos habitudes sont très nord-américains). Alors ici, lorsqu'il est question de remises en question de l'évolutionnisme en éducation, les levés de boucliers se font tout aussi rapidement qu'en France. Et je ne serais pas du tout étonné que les francs-maçons en aient profité de la Révolution Tranquille pour étendre leur pouvoir politique, médiatique et dans le système d'éducation, tout comme en France.

[32] - Et si on pourrait avoir tendance à penser que les individus plus éduqués seraient moins vulnérables à la propagande, Ellul dissipe de telles illusions (1962/2013 : 129)

Après avoir digéré les observations d'Ellul, une idée inquiétante me vient à l'esprit touchant la question de savoir pourquoi certains individus sont plus vulnérables à la propagande que d'autres. Voici ma pensée inopportune : "Plus vous partagez de présupposés/croyances avec le propagandiste, plus vous serez vulnérable à sa propagande"... Réfléchissez bien...

[32a] - Mais comme on le voit dans l'article suivant, même aux États-Unis, les attaques contre la famille on commencé dès les années 1960 et ont ciblé les plus pauvres.

The Destruction of the Family Was Not Inevitable: In doing so, the Great Society crippled the poor. (Newt Gingrich - The American Spectator - 7/11/2023)

Et en URSS, au début du 20e siècle.

Lessons From the Soviets about Sexual Morality: The experiment of abolishing marriage and family. (John Stonestreet and Kasey Leander - Breakpoint - 12/10/2023)

[33] - Bien sur que de Sade était matérialiste, même si les théories larmarckiennes et darwininiennes n'avaient pas encore été proposées. De Sade aurait été acheteur...

[34] - Dans Par-delà bien et mal. Prélude d'une philosophie de l'avenir. (1886)

[35] - Il faudrait bien vivre dans une caverne en 2023 pour ne pas se rendre compte que le Forum Économique Mondial prétends justement à ce type de pouvoir absolu et mondial, autant sur les entreprises que sur les nations. Touchant une allocution de Klaus Schwab lors du sommet économique asiatique (ASEAN) en sept. 2023, le journaliste Sean Adl-Tabatabai relate (2023)

En somme, on nous annonce ouvertement que la démocratie c'est du passé. C'est terminé... C'est la FEM qui dirige. On ne s'en cache pas... Que delui qui a des oreilles pour entendre, entende... Il faut alors déduire, les élections ne seront (ou ne sont) rien d'autre qu'une illusion, un exercice futile tandis que les enjeux politiques réels sont décidés ailleurs. Voilà un état des choses qui réalise la “prophétie” de l'athée Aldous Huxley qui disait en 1958 (1958/1990 : 144):

Ouais, nous sommes en plein dedans de la “prophétie” de Huxley...

[36] - Tout comme en France, les politiques de non-intervention des corps policiers français dans les zones éthniques/islamiques. Visiblement ces politiques sont le fruit, non pas d'accidents de parcour ou de concours de circonstances, mais de décisions politiques délibérées.